Innovation

Phosfire, une invention lumineuse pour faire « briller » les extincteurs dans l’obscurité et les fumées d’incendie

Les extincteurs ont beau être rouges, certaines personnes ayant une déficience visuelle ne peuvent pas les percevoir, sauf avec cette géniale invention française. Simple, mais encore fallait-il y penser !

Souvent, lorsque l’on découvre une invention, une réflexion nous vient à l’esprit : « il fallait y penser ! » Et l’invention de ce vendéen, dans le domaine de la sécurité incendie, répond parfaitement à ce critère. Alexandre Boutin est un spécialiste de la sécurité incendie, un domaine dans lequel il a travaillé toute sa vie, ou presque. Après des années passées à vendre des extincteurs, il constate un problème : les extincteurs ne sont pas visibles la nuit ou à cause de la fumée causée par un incendie. Bien entendu, les malvoyants ne peuvent pas les discerner. Or, lors d’un incendie, il arrive fréquemment que l’électricité soit coupée. Alexandre imagine alors un dispositif tout simple : le Phosfire, une collerette qui identifie un extincteur, et bien plus encore. Découverte.

D’où lui est venue l’idée de cette invention ?

C’est tout bête et ça n’existait pas, explique l’inventeur dans une interview accordée au journal Ouest-France. Ce Vendéen qui travaille dans la sécurité incendie constate que les extincteurs ne sont pas suffisamment visibles. Certes, ils sont rouges, mais pour un malvoyant, par exemple, ce n’est pas suffisant. Il réfléchit alors à une solution simple et fonde son entreprise en 2021, avec une invention pour laquelle il dépose huit brevets français et internationaux. Le résultat se nomme Phosfire et se caractérise par un dispositif phosphorescent, fluorescent et pédagogique, s’installant sur tous les extincteurs en une seconde !

Une idée lumineuse pour trouver les extincteurs dans le noir ou dans la fumée.
Une idée lumineuse pour trouver les extincteurs dans le noir ou dans la fumée. Crédit photo : Alexandre Boutin / Phosfire

Phosfire, qu’est-ce que c’est exactement ?

Lorsqu’il imagine son invention, il pense d’abord à fabriquer des autocollants. Cependant, il est confronté à la réglementation qui interdit formellement de modifier la signalétique de ces équipements de sécurité incendie. Il invente alors un système amovible, qui ne modifie pas cette signalétique, ne gênant aucunement le fonctionnement de l’extincteur. Il crée ainsi un panonceau qui se glisse sur la tête de l’extincteur. Ce dernier est semblable à ceux que l’on accroche sur les portes des chambres d’hôtel qui indiquent « ne pas déranger ». L’idée étant de rendre visible les extincteurs pour tous, y compris pour les malvoyants.

Que trouve-t-on sur le panonceau ?

Phosfire est un outil qui permet de détecter les extincteurs, tout en étant doté également de vertus pédagogiques. Dans le noir, les bandelettes affichent le type d’extincteur présent, mais également les types d’incendies pour lesquels il est efficace. Pour être certain que son panonceau soit visible par des personnes déficientes visuelles, il a collaboré avec le comité Valentin Haüy de Vendée. Il s’agit d’une association française reconnue d’utilité publique, créée en 1891 pour aider les personnes aveugles et malvoyantes.

Un dispositif compatible avec tous les types d'extincteurs.
Un dispositif compatible avec tous les types d’extincteurs. Crédit photo : Alexandre Boutin / Phosfire

Elle porte le nom de Valentin Haüy, un philanthrope français qui a fondé la première école pour les aveugles en France en 1784. L’entreprise fondée par Alexandre Boutin pour développer le Phosfire, Guid’eyes, reverse d’ailleurs un pourcentage sur ses ventes au comité Valentin Haüy. Le Phosfire est actuellement en test en Vendée, et équipe l’ensemble des clients de l’entreprise d’Alexandre. Les collerettes sont disponibles à partir de 4,60 €, en fonction du modèle choisi. Bientôt, les collerettes devraient se doter d’un QR Code qui renverra vers une vidéo qui expliquant comment utiliser l’extincteur. Plus d’informations sur cette invention française ? Rendez-vous sur le site Guideyes-phosfire.com.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Ouest-france.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page