Innovation

PVHide : l’invention d’un panneau solaire rouge qui se fond dans la toiture

Un institut allemand développe des panneaux solaires colorés, afin de pouvoir les adapter à la couleur de toiture existante.

Lorsque l’on fait le choix d’installer des panneaux photovoltaïques sur nos toits, le coloris se limite au noir. Jugés peu esthétiques et impossibles à installer dans les périmètres de bâtiments historiques, les panneaux solaires ne sont pas réellement destinés à tous les habitants. Pour pallier le problème, il existe déjà des systèmes de tuiles solaires, qui reprennent la couleur de la tuile d’origine, mais ils sont plus chers et parfois moins performants. En Allemagne, une usine pilote développe des panneaux photovoltaïques de couleur rouge en ce moment. Une alternative qui pourrait séduire de nouveaux clients et offrir une opportunité supplémentaire à ceux qui ne peuvent passer au solaire, faute d’esthétisme des panneaux noirs. Découverte.

Une usine pilote pour ce projet de panneaux rouges

Pour mener à bien ce projet, une usine pilote, PVHide, a été créée et se compose de 224 modules recouverts de la technologie MorphoColor®. Elle serait capable de produire 90 % de l’énergie générée par des panneaux solaires classiques. Cette technologie est développée par l’Institut Fraunhofer, permettant aux modules d’avoir une couleur uniforme et homogène. Grâce à cette technologie, il est possible de modifier la couleur des panneaux solaires, en fonction de la couleur des toitures par exemple.

Gros plan sur l'intégration d'un panneau solaire rouge sur un toit.
Gros plan sur l’intégration d’un panneau solaire rouge sur un toit. Crédit photo : Fraunhofer ISE / Photo : Thomas Kroyer

Comment ces panneaux solaires sont-ils fabriqués ?

Les panneaux solaires sont fabriqués en insérant de nombreuses (60+) cellules solaires entre une feuille avant en verre et une feuille arrière en polymère laminé. Une partie de la feuille de fond est encore visible de face en raison des espaces entre les cellules. La couleur de la feuille de fond est traditionnellement blanche pour se démarquer des cellules solaires sombres. MorphoColor® est une technique conçue et brevetée par l’institut Fraunhofer ISE. Cette technologie vise à favoriser l’intégration des systèmes photovoltaïques dans leur environnement. Elle permet de colorer les panneaux solaires sans utiliser de pigments ni d’encre.

La solution s’inspire de l’effet optique utilisé par les papillons Morpho bleus. Sur leurs ailes, de minuscules cellules reflètent une gamme de longueur d’ondes et renvoient le bleu irisé. S’inspirant du biomimétisme, les scientifiques ont appliqué cette faculté du papillon au dos du verre qui recouvre les panneaux à l’aide d’un procédé sous vide. Selon la « feuille » ajoutée, le panneau devient donc rouge, vert ou bleu.

Dans le cadre du projet de recherche "PVHide", une installation photovoltaïque de couleur rouge brique a été intégrée directement dans le toit d'un bâtiment historique.
Dans le cadre du projet de recherche “PVHide”, une installation photovoltaïque de couleur rouge brique a été intégrée directement dans le toit d’un bâtiment historique. Crédit photo : Fraunhofer ISE / Photo : Sarah de Carvalho

En cours d’installation en Allemagne

Dans la commune d’Eppingen, la technologie solaire change de couleur. Installée sur un bâtiment historique, aux tuiles rouges, la toiture solaire se fond dans la masse et offre un rendu très esthétique. L’objectif était de développer des concepts évolutifs pour un photovoltaïque rentable, invisible et intégré au bâtiment. Quant à la puissance totale du système, il procure un total de 66 kWp. Selon les chercheurs, cela correspond à 90 % de l’électricité qu’un système classique. En savoir plus ? Rendez-vous sur le site du constructeur : ise.fraunhofer.de


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Ise.fraunhofer.de

David Calvin

Toujours en quête de l'histoire la plus captivante et de l'actualité la plus incisive. Mon nom est David Calvin, et je suis journaliste indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page