Innovation

Selon cette théorie, les extraterrestres pourraient exploiter l’énergie des trous noirs

Les extraterrestres se servent-ils de l’énergie des trous noirs ? C’est du moins ce que suggère une nouvelle étude publiée plus tôt ce mois-ci dans la revue Physical Review D.

Les trous noirs fascinent les scientifiques depuis des lustres. Mais en dépit des multiples études qui leur ont été déjà consacrées, ces monstres cosmiques continuent d’être entourés de grands mystères. Cela est notamment dû au fait qu’il s’agit d’objets très lointains, inaccessibles avec les technologies que nous possédons actuellement.

Pour vous donner une idée de cette réalité, sachez que le trou noir le plus proche de la Terre se trouve à plus de 1000 années-lumière… Quoi qu’il en soit, cela n’empêche pas les chercheurs les plus dévoués de poursuivre leurs efforts visant à mieux comprendre ces objets supermassifs qui se trouvent généralement au centre des galaxies.

Luca Comisso et Felipe A. Asenjo ont ainsi publié le 13 janvier dernier dans la revue Physical Review D une étude qui soutient une nouvelle théorie entre un éventuel lien entre les extraterrestres et ces zones sombres de l’univers.

Des civilisations technologiquement avancées

Intitulée « Magnetic reconnection as a mechanism for energy extraction from rotating black holes » (La reconnexion magnétique comme mécanisme d’extraction d’énergie des trous noirs en rotation), la publication soutient que la rotation de ces objets célestes pourrait être une source d’énergie presque illimitée pour des civilisations technologiquement avancées.

D’après Comisso, astrophysicien à l’Université Columbia (New York), ce qui importe désormais, c’est de déterminer les techniques possibles pour extraire l’énergie d’un trou noir. Le chercheur estime que cela pourrait un jour nous permettre de détecter des civilisations extraterrestres lointaines.

Selon cette théorie, les extraterrestres pourraient exploiter l’énergie des trous noirs
Trou noir et plasma. Crédit photo : Shutterstock / Ismagilova

Une théorie ancienne

Ce n’est pas la première fois que nous nous retrouvons face à une telle théorie. Comme le souligne Live Science, c’est la quatrième fois en 50 ans qu’une nouvelle façon d’aspirer l’énergie d’un trou noir en rotation est proposée. La plus célèbre découle d’une étude réalisée par le physicien Roger Penrose à la fin des années 60, laquelle lui a valu le prix Nobel de physique en 2020.

Une reconnexion magnétique

Dans leur publication, Comisso et son collègue Felipe Asenjo, astrophysicien à l’Universidad Adolfo Ibáñez à Santiago (Chili), avancent que les plasmas nécessaires à l’extraction de l’énergie d’un trou noir sont issus d’évènements baptisés « reconnexion magnétique ». Il s’agit d’un mécanisme qui permet de transformer, de façon brutale, l’énergie stockée dans un champ magnétique en d’autres formes d’énergie.

Ce phénomène peut s’observer à la surface des étoiles, entre autres du Soleil, où se dégage une importante quantité d’énergie sous forme d’éruptions de plasma qui se déplacent dans des directions radicalement opposées. Il se pourrait donc que les extraterrestres exploitent cette énergie pour satisfaire leurs besoins.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page