Innovation

Solivus Arc : un panneau solaire incurvé et design qui produit jusqu’à 1500 kW par an

Pour tenter de répondre à la problématique du recyclage des panneaux solaires, une entreprise britannique devrait proposer bientôt un arc solaire révolutionnaire pour produire une énergie propre à domicile et sans déchets !

Nous sommes tous conscients qu’il faut changer les choses en matière d’énergie. Les énergies fossiles ne sont pas l’avenir contrairement aux énergies renouvelables…Les énergies éoliennes et solaires ont désormais dépassé le charbon, et le développement de ces énergies s’accroît d’années en années. La nécessité de préserver nos ressources n’est pas une sinécure, elle est primordiale pour notre planète. Les estimations de Forbes indiquent qu’en 2030, 20% de l’électricité utilisée devra provenir du solaire compensant ainsi 35% des émissions du secteur de l’électricité. L’installation de panneaux solaires à domicile deviendrait donc essentielle pour les particuliers. Mais actuellement, l’offre se limite souvent à l’installation de panneaux photovoltaïques réservés à ceux qui possèdent « un toit » pour pouvoir les installer. Les panneaux solaires ont une durée de vie de 30 ans, période après laquelle ils deviennent des déchets solaires difficilement recyclables… Il fallait donc trouver une alternative aux panneaux solaires, peu esthétiques et finalement polluants eux-aussi, une fois démantelés de leurs installations. Mais tout pourrait changer grâce à une technologie révolutionnaire développée par l’entreprise britannique, Solivus… Cette technologie est en fait un arc solaire, le Solivus Arc… Présentation.

Quelle est cette nouvelle technologie ?

Solivus, leader en Grande-Bretagne dans le domaine des technologies d’énergies propres, proposera bientôt un produit révolutionnaire. Le Solivus Arc est une sculpture solaire tridimensionnelle recyclable conçue avec des feuilles solaires fines, flexibles et légères, capables d’alimenter les maisons ou de recharger les véhicules. Le Solivus Arc se destine aux particuliers et pourrait complètement bouleverser ce secteur en pleine expansion.  Voici comment Joanna Parker-Swift, fondatrice et PDG de Solivus présente son produit : “Le Solivus Arc® est complètement révolutionnaire, offrant une alternative visuellement frappante, plus facile à entretenir et à installer, au solaire sur toiture La conception tridimensionnelle du Solivus Arc permet de capter les rayons du soleil sur plusieurs points, ce qui uniformise la production du lever au coucher du soleil. Le design imaginé n’est pas seulement esthétique, il est primordial pour qu’il puisse capter un maximum d’énergie solaire. Les panneaux incurvés de l’arc solaire sont la clé de cet ingénieux produit. D’un point de vue purement esthétique, l’arc solaire a été pensé pour s’intégrer dans toutes les maisons… Sur un balcon, dans un petit jardin et non plus obligatoirement sur un toit !

Une voiture électrique branchée au panneau solaire Solivus Arc
Crédit photo : Solivus Arc

Le Solivus Arc est recyclable !

Ce point diffère énormément des panneaux solaires classiques ! En effet, les panneaux solaires traditionnels, comme nous vous l’avons dit, deviennent des déchets après 30 ans de bons et loyaux services. Et, pour le moment, aucune solution de recyclage n’est vraiment optimale. C’est une énorme différence avec l’arc solaire, qui, lui, est entièrement recyclable et ne contient aucun métaux rares. Il a une empreinte carbone minuscule amortie au bout de seulement trois mois d’utilisation. Si le solaire est un enjeu pour contrer le réchauffement climatique, il ne pourra se faire que si les panneaux solaires sont recyclables ! Le Solivus Arc serait donc un élément majeur de la transition énergétique ! La transition énergétique ne passe pas seulement par la production d’électricité mais également par les matériaux qui la produisent. En d’autres termes, si le producteur d’énergie solaire n’est pas recyclable, c’est un cercle vicieux et le planète souffre toujours !

À LIRE AUSSI :
Comment choisir ses panneaux solaires ? (rendement, potentiel solaire, aides de l'état, pièges à éviter) - dossier

Les détails du Solivus Arc

Concrètement, le Solivus Arc est un système qui peut aussi être le partenaire de votre voiture électrique. L’arc solaire pourrait théoriquement pourrait théoriquement alimenter un véhicule électrique pour 5000 à 8000 kilomètres par an et ce, pendant 20 ans.  Le Solivus Arc peut être monté en série, ce qui veut dire qu’avec quatre unités, il serait possible d’alimenter une maison de taille moyenne ou de parcourir 38 000 kilomètres par an avec sa voiture électrique. La fondatrice explique qu’elle a fondé Solivus dans le simple but d’alimenter sa propre maison sans dépendre du réseau électrique. L’entreprise préconise un espace de 2 m² pour chaque Solivus Arc et estime qu’un Solivus est nécessaire par chambre dans la maison… Une manière facile de savoir combien il faut de capteurs pour une maison…

Le panneau solaire Solivus Arc, une voiture électrique et la fondatrice de l'entreprise
Crédit photo : Solivus Arc

Quand sera-t-il disponible et à quel prix ?

Le Solivus Arc devrait entrer en fabrication à la fin de 2022 mais l’entreprise précise, que, dans un premier temps, il ne sera disponible que pour les premières précommandes réservées en amont. La demande risque d’être très forte et sera donc disponible uniquement aux Etats-Unis dans un premier temps. Le Solivus Arc devra être installé dans un endroit ensoleillé et exposé Sud. Dans son pays d’origine, il devrait “produire 1000 kWh par an au Royaume-Uni et plus dans les climats plus ensoleillés” promet l’entreprise sur sa page officielle. L’installation sera réalisée uniquement par des salariés de l’entreprise. Il est possible de le réserver pour 100 livres sterling, mais à termes il coûtera 3500£, le paiement pourra être effectué en plusieurs fois. Vous pouvez télécharger la brochure complète sur le site de l’entreprise.

Source
Storystudio.sfgate.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

11 commentaires

  1. L’idée est géniale, mais revenons sur terre, 1500kw par an, dans ce format, cette information n’a aucun intérêt, on parle de kw/h, jamais de kw/an…
    Donc, un simple calcul nous montre que ce système delivre donc 170w (par heure)…
    Donc vu le prix, ce système n’a aucun intérêt.

  2. D’après le site de l’inventeur, Solivus Arc produit effectivement 1.000 kWh en moyenne sur un an au RU, plus dans des pays plus ensoleillés.
    L’explication de Gilles Mathieu est donc sans objet, il n’a pas vérifié l’information à la base. Méline, l’auteur de l’article, avait raison. D’ailleurs c’est comme ça qu’on note la puissance d’une source d’électricité (p. ex. centrale électrique), en kW, mesure de puissance. kWh est une mesure de consommation (puissance x temps d’utilisation).

  3. C’est pas très beau non plus !
    1000kwh/an, a 3500 balles, ça craint, en plus, c’est pas tout petit ! Sur le toit, il n’y a rien, pas de perte de place et peu d’ombrage par rapport au sol.
    Les panneaux se recycle déjà à l’heure actuel à 99% et il n’y a pas de métaux rares dedans !
    L’énergie grise des panneaux pv est comblée en 4 ans max actuellement et ça s’améliore d’année en année, avec une durée de vie de 30 ans !
    Pourquoi toutes ces critiques sur le pv tout le temps !
    Renseignez-vous

  4. Non Mathieu a raison, quand il s’agit de production, et en l’0cvute’ce de production annuelle, il s’agit de KWh et non de KW. qui est une mesure de puissance instantanée et pas une quantité d’électricité.
    Quand on ne sait pas M. MOROVITCH on ne fait pas le maître d’école, on s’assoit à la table de l’écolier

  5. Merci d’arrêter de confondre la puissance (en Watt ou kW) et l’énergie (en kWh) c’est à dire une puissance multipliée par un temps !

  6. Merci Albert. Manifestement c’est Rochain et Mathieu qui devraient s’assoir à la table de l’écolier avant d’être condescendants avec tout le monde.

  7. Quoiqu’il en soit, que les mesures soient en kw/an pour par heure, j’ai beau le retourner dans tous les sens et ce ne me paraît pas cohérent.
    1000kw n’est-il pas égal à 1Mw?
    Non parce qu’il est quand même écrit que ça peut générer 1Mw par heure si c’est le cas…..

    Si c’est le cas faut pas hésiter…. Lol mais j’en doute fortement je pense qu’il y a coquille et qu’ils veulent dire 1000w/h soit 1kw/h.
    Ce qui me paraît plus cohérent vu la taille du système.

    Après je ne suis pas électricien ni scientifique, juste informaticien…

  8. Non Jonathan. Vous n’avez pas compris la remarque d’ Albert , qui va justement dans le sens de Rochain et Mathieu, qui ont raison : une production (ou une consommation), c’est à dire une quantité d’énergie, s’exprime bien en KWh ( il suffit de regarder votre facture Edf). Je suis d’accord avec eux: cette information présentée ainsi n’a aucun sens, même si l’on devine que l’auteure veut sans doute évoquer des kWh, c’est dommage, pour la rédaction d’un article traitant de l’énergie ne confondre ces notions de base…

  9. C’est l’article qui fait l’erreur : “il devrait pouvoir produire jusqu’à 1000 kW/h”
    KW/h n’est ni puissance ni énergie.
    Il y a aussi d’autres inadvertances technologiques dans la présentation du produit qui servent surtout à attirer des chalands afin d’investir dans le financement du démarrage de cette entreprise.
    Fuyez cette campagne de crowdfunding car il s’agit d’une arnaque !

  10. Encore un attrape nigaud sûrement initié par la France et Macron pour dévaliser les moutons comme l’efficacité soit disant des vaccins… pourtant la Covid reste la reine des intelligente baisant tous les chercheurs laboratoires…

  11. Le concepte peut être bien mais encore une fois comme tous nouveaux systèmes ,il n’y a aucuns chiffres et aucuns tableaux avec des valeurs concrètes.
    1 arc a 3500 livres pour alimenté une chambre donc 1 ampoule et voir un ordinateur.
    Ça va pas chercher loin car un simple panneau monocristalin de 300w fait la même chose et coûte 10 fois moins chère . Encore un système bien sûr le papier mais pas dans la realite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page