Innovation

Tecno-Garber : des filets de rétention géants pour capter les déchets avant qu’ils aboutissent dans les océans

La pollution des océans par le plastique est un drame environnemental contre lequel une société a décidé de se battre en inventant des filets géants !

La pollution des océans est l’un des fléaux de notre époque ! Si, depuis des années, cette pollution a été sous-estimée, c’est aujourd’hui un triste constat que font chaque jour les scientifiques…. Ou les simples citoyens.

Evidemment, chacun peut apporter sa contribution à la diminution de cette pollution aquatique, en minimisant l’utilisation du plastique ou en jetant les masques dans des poubelles ! Mais il faut aussi des innovations pour tenter d’enrayer ce phénomène. La pollution des océans n’est pas inéluctable. Le dispositif Tecno-Grabber peut changer les choses ! Encore faut-il qu’il se généralise !

Tecno-Graber c’est quoi ?

Le dispositif Techno-Garber se présente comme un filet surpuissant, capable de retenir les déchets à la sortie des évacuations qui se jettent dans nos océans. Conçus par la société TecnoConverting Engineering ces filets en matière plastique permettraient de retenir chacun environ 100kg de déchets ! Le diamètre du maillage peut varier en fonction de la taille des déchets présents. La longueur des filets peut également varier selon les besoins.

Il ne reste plus qu’à en installer partout dans le monde pour que les déchets ne finissent plus dans nos océans… Mais la tâche est immense. En Afrique Du Sud et en Australie, les habitants des villes côtières n’ont pas attendu cette innovation pour tenter de protéger leurs eaux. Ils avaient eux-mêmes installé d’immenses filets à la sortie des égouts pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être !

Crédit photo : tecnoconverting.com
Tecno-Garber : des filets de rétention géants pour capter les déchets avant qu'ils aboutissent dans les océans
Installation des filets de rétention Tecno-Garber.

Des chiffres vertigineux !

Selon l’organisation GreenPeace, chaque minute, un camion poubelle de plastique se déverse dans les Océans, soit 60 camions à l’heure ! Les industriels fabriquent depuis 10 ans plus de plastique que sur les 100 années précédentes. Et sur 300 millions de tonnes de plastiques produites chaque année, environ 10 tonnes s’échouent dans les océans du globe ! Et on ne parle pas ici, des microplastiques échappés des lave-linges, uniquement des plastiques visibles à l’œil nu ! Il y a vraiment urgence à agir pour réduire cette pollution !


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page