Innovation

Un étudiant invente un “pistolet” qui stoppe les hémorragies en cas de blessure à l’arme blanche

Grâce à ce nouveau dispositif, il sera possible d’endiguer facilement les hémorragies internes en attendant l’arrivée des secours !

Vous l’ignorez peut-être, mais les blessures au couteau font partie des plus mortelles. En effet, il suffit d’un coup “bien placé” pour vous faire mourir en cinq minutes, tellement vous perdrez du sang ! Le véritable problème vient du fait que les secours arrivent généralement trop tard, or la police qui est souvent la première à investir les lieux, ne possède pas toujours les équipements nécessaires pour stabiliser le/les blessés et stopper l’hémorragie en attendant que l’ambulance n’arrive enfin.

C’est dans cette optique qu’un jeune étudiant de l’Université de Loughborough a imaginé un dispositif médical d’urgence qui permet d’arrêter rapidement la perte de sang le temps que les secours soient là. On vous dit tout sur cette invention prometteuse !

Comment ça marche exactement ?

Joseph Bentley, 22 ans, est un étudiant en dernière année de conception de produits et de technologie à l’Université de Loughborough, en Angleterre. Dans un échange avec le site Leicestershire Live, le jeune a confié avoir des proches qui ont été agressés au couteau. Et si ces derniers ont été sauvés à temps, beaucoup n’ont malheureusement pas cette chance. Tous les jours, plus d’une centaine de personnes perdent la vie par arme blanche en France, or pour Joseph, beaucoup de ces personnes auraient pu être sauvées si la police ou les témoins étaient parvenus à arrêter l’hémorragie.

À LIRE AUSSI :  Sang : des chercheurs ont inventé une colle chirurgicale coagulante à base de venin de serpent

C’est ainsi que le jeune homme a mis au point REACT (« Rapid Emergency Actuated Tamponade »), le fameux dispositif pour endiguer les flots de sang d’une blessure à l’arme blanche, notamment au niveau de l’aisselle, l’aine et l’abdomen (des zones difficiles à traiter). Pour ce faire, le concept du gadget se base sur le fait qu’il faut impérativement appliquer une pression interne si on veut stopper la perte de sang. REACT se présente ainsi sous la forme d’un kit qui est composé de deux éléments : un manchon en silicone appelé « tamponnade » et une espèce de pistolet appelé « actionneur ».

Des étudiants inventent un "pistolet" qui stoppe les hémorragies en cas de blessure au couteau
Crédit photo : Loughborough University/PA Wire

Dans une vidéo postée sur YouTube, Joseph Bentley a détaillé le mode de fonctionnement/d’emploi de REACT : il faut commencer par insérer la tamponnade dans la plaie, de la même manière que pour la gaze qui est généralement utilisé dans ce genre de processus. Grâce à une vanne, il faut ensuite connecter l’actionneur à la tamponnade. Sur le pistolet, vous pourrez ensuite sélectionner la zone du corps où se trouve la plaie. En fonction de cela, l’actionneur va alors se gonfler à la pression parfaite pour empêcher les saignements internes.

À LIRE AUSSI :  Un nez artificiel pour détecter l'odeur des cancers avec une précision de 95 %

Un dispositif médical prometteur

Simple et pratique, REACT se présente comme un dispositif qui pourrait bien révolutionner les premiers secours. En tout cas, Joseph Bentley, lui, est fermement convaincu du potentiel de REACT. Il a ainsi déposé un brevet pour son invention, mais projette également de l’améliorer pour qu’il puisse également être utilisé sur d’autres parties du corps. « L’objectif est maintenant de mettre REACT sur le marché et entre les mains des premiers intervenants dès que possible pour, espérons-le, sauver des centaines de vies chaque année », a-t-il également déclaré.

Via
leicestermercury.co.uk
Source
sdcashow2021.lboro.ac.uklboro.ac.uk

Alexia Domoina

Je suis une grande passionnée des gadgets et nouvelles technologies ! Chaque article est une nouvelle découverte et un véritable plaisir à écrire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page