Innovation

Le remplacement du ruban utilisé dans les batteries lithium-Ion pourrait augmenter leur durée de vie de 10 %

Une équipe de scientifiques de l’Université Dalhousie a découvert un moyen peu coûteux de réduire le taux d’autodécharge des batteries lithium-ion et d’améliorer leur durée de vie. La solution repose sur l’utilisation d’un nouveau type de ruban pour remplacer le polyéthylène téréphtalate (PET).

S’il y a bien des composants qui ne semblent pas suivre le rythme de développement actuel des technologies, la batterie en fait partie. À chaque sortie d’un nouveau Smartphone ou d’un nouvel ordinateur portable, pour ne citer que ces types d’appareils, nous assistons à une amélioration des performances du processeur, de la caméra ou encore de l’écran. Cependant, les accumulateurs utilisés de nos jours reposent pour la plupart sur des technologies vieilles de plusieurs décennies. Pourtant, avec la transition énergétique, il est devenu indispensable de concevoir des cellules de nouvelle génération mieux adaptées aux exigences actuelles de l’industrie et des consommateurs.

Une étude menée par des chercheurs d’une université canadienne

Reconnaissant les enjeux de cette amélioration de la conception des batteries, une équipe de chimistes et de physiciens de l’Université Dalhousie, au Canada, dirigée par Anu Adamson, a inventé un moyen simple d’améliorer la durée de vie des cellules au lithium. La solution que les chercheurs ont développée permettrait même d’éviter que les batteries ne se déchargent toutes seules lorsqu’elles ne sont pas utilisées. En effet, même si un Smartphone ou un ordinateur portable n’est pas allumé, sa batterie se décharge progressivement. Ce phénomène est dû au fait que le ruban en polyéthylène téréphtalate (PET) utilisé pour isoler les électrodes est chimiquement instable.

Une solution innovante proposée par des chercheurs.
Une solution innovante proposée par des chercheurs. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le téréphtalate de diméthyle, la cause de la dégradation

Lorsqu’il est laissé à l’état brut, le PET se dépolymérise sous sa forme monomère, à savoir le téréphtalate de diméthyle. Cette transformation est d’autant plus accélérée par la présence de carbonate de diméthyle dans les cellules lithium-ion. Le téréphtalate de diméthyle, également connu sous le nom de « navette redox », affecte négativement les performances des batteries au lithium, réduisant leur longévité et augmentant la vitesse de décharge en veille. Heureusement, grâce au travail d’Anu Adamson et de ses collaborateurs, il existe désormais un moyen simple et peu coûteux de remédier à ce problème.

Augmenter la longévité des batteries

La solution innovante proposée par les chercheurs consiste à remplacer le ruban en PET par un autre en polypropylène (PP). Ce dernier est en mesure de se substituer au rôle joué par l’isolant en polyéthylène téréphtalate tout en maintenant les composants internes stables tout au long de la durée de vie d’une batterie lithium-ion. Selon les explications, ce simple remplacement peut aider à augmenter la durée de vie des batteries de 10 %. Mieux encore, l’équipe a également constaté que l’utilisation de ruban PP réduisait l’autodécharge d’environ 70 %. Dans la réalité, cela signifierait qu’un appareil portable ne perdrait que très peu de sa charge même en cas d’inactivité pendant une période prolongée. Pour plus d’infos : nature.com. Que pensez-vous de cette découverte ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page