Innovation

Un surfeur invente le Trotifoil, un engin à mi-chemin entre la planche de surf et la trottinette

Fred Compagnon est bien connu dans le monde du surf; passionné, il aime créer de nouvelles manières de surfer, et n'hésite jamais à tester lui-même ses innovations !

Si vous êtes un fervent adepte des sports de glisse nautiques, vous connaissez probablement Fred Compagnon. Depuis quelques années déjà, il est celui « qui réinvente le surf » ! Une discipline dans laquelle il excelle, mais qui le pousse aussi à inventer de nouvelles manières de surfer !  Avec son fils Tao, il avait déjà fait des prouesses avec l’alaia, cette planche de bois brut qui ne possède pas de dérive et sur laquelle on surfe sur le bois brut… Fred Compagnon, l’inventeur fou de tout ce qui peut toucher au surf, revient cette fois-ci avec un Trotifoil: un engin hybride entre le foil (aile positionnée et profilée de façon à engendrer, par son déplacement dans l’eau, une force de portance) et la trottinette… Présentation.

C’est quoi le Trotifoil ?

Dans une interview accordée au site spécialisé SurfSession, Fred Compagnon explique que son invention porte sur la grande planche avec un rail qui va permettre de démarrer avec un foil. Il explique avoir ajouté un guidon de trottinette pour le fun et l’amusement ! Pour lui, le but du Trotifoil est de pouvoir démarrer des vagues, là où on échoue avec d’autres planches. En inventant cet espèce d’engin qui semble être en lévitation au-dessus de l’eau, il ouvre le champ des possibles en permettant de surfer des vagues qui, jusqu’à maintenant ne pouvaient pas l’être ! En fait, l’invention ne porte pas vraiment sur le guidon de trottinette, qui est plus un gadget amusant, mais sur le stand-up avec le rail que va permettre de démarrer avec un foil.

À LIRE AUSSI :
Manta5 Hydrofoiler : le vélo pour se déplacer sur l'eau est disponible en France

Quelle est le but de Fred Compagnon ?

L’idée est bien d’élargir le style de vagues possibles à surfer. Dans certains cas, une planche de foil classique ne le permet pas et les surfeurs sont donc tractés par des jet skis. Au passage, ces derniers ne sont pas vraiment des amis de l’environnement… En inventant le Trotifoil, cela permettrait donc de surfer des vagues inaccessibles, mais sans l’aide du jetski. Concrètement, il ajoute un foil à l’intérieur d’une grande planche, ce qui permet d’avoir l’inertie de cette planche pour démarrer les vagues lointaines. En fait, le surfeur prend de la vitesse grâce à la grande planche et avance grâce au foil… Il peut alors surfer des vagues qu’il n’aurait pas atteint à la rame !

Un surfeur en Trotifoil
Crédit photo : Fred Compagnon (@fredcompagnon et @taocompagnon)

Et le guidon de trottinette, il sert à quoi alors ?

Ce guidon a été ajouté, au départ, en attendant de trouver la planche adéquate. Cela permettait de tenir la planche et de pouvoir la lever et pousser avec le pied. En testant son invention, il s’est rendu compte que tout fonctionnait à merveille. Il peut aujourd’hui surfer des vagues de 2.50 m ou 3 m et gérer le line-up des grosses vagues. Mais comme il le précise, le guidon est plus un accessoire pour prendre du plaisir et s’amuser qu’avec une réelle utilité… Le foil inséré dans la planche, lui, est par contre indispensable pour surfer les vagues qui semblaient indomptables avant son invention !

Source
Surfsession.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page