Innovation

Une entreprise Turque fabrique des “tuiles-nids” pour étudier et protéger les oiseaux des villes

En Turquie, les autorités remplacent des tuiles classiques par de petits nids avec perchoir... De cette manière, ils espèrent créer un environnement pour les oiseaux et les concentrer sur un seul et même endroit plutôt que de les laisser proliférer en ville.

Les pigeons sont un fléau dans certaines villes du monde ! A Rome comme à Paris, on ne doit pas les nourrir sous peine d’amende… Leur prolifération cause des dégâts, notamment à cause de leurs fientes. En Turquie les autorités ont décidé de les encourager à rester sur place. Et au lieu de dresser des pics anti-oiseaux, à Çorum, ils préfèrent leur installer des nids sur les toits ! La 5e Direction régionale de la protection de la nature et des parcs nationaux a installé des tuiles-nids. Et ce, dans le cadre d’un événement organisé par la municipalité. Et ceci, afin de sensibiliser le public à la protection des oiseaux !

Le procédé des tuiles oiseaux ne nécessite pas de travaux pharaoniques… Il suffit de remplacer la tuile existante par la tuile-nid. Chaque tuile coûte 18 livres turcs (soit 2.33€ environ), elles ont été posées sur le toit du Victory Museum, musée affilié à la Direction des Parcs Nationaux. Dans le futur, d’autres tuiles orneront bientôt les toits des maisons de culture ottomane et seldjoukide. Ces tuiles se présente comme un petit nid doté d’un perchoir en bois qui remplace la tuile. Les autorités turques précisent que ces tuiles sont posées à des fins d’études, et qu’ils observeront désormais le comportement des oiseaux avec ces nids artificiels.

https://www.facebook.com/105598322813365/photos/pcb.3079592495413918/3079591582080676/

Finalement en proposant à ces oiseaux des endroits pour nicher, dans des espaces verts ou sur les toits de grands bâtiments, cela permettrait peut-être de les éloigner des centres-villes. Ils viendront toujours y quémander quelques denrées mais ils ne chercheront plus à y nicher ? Et au lieu d’envahir le parvis de Notre-Dame-de-Paris, peut-être que les pigeons pourraient migrer un peu plus loin, là où ils pourraient nicher en toute tranquillité ?


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page