Watercube 100, l’invention d’un générateur domestique capable de produire de l’eau à partir de l’air

Genesis Systems lance un générateur d’eau atmosphérique connecté. Le Watercube 100 est conçu pour une utilisation domestique et au bureau.

L’entreprise technologique Genesis Systems, dont le siège se trouve à Tampa, en Floride, a été présente au salon CES 2024. Pour l’occasion, elle a présenté un générateur d’eau atmosphérique innovant qui pourrait aider à combattre le problème de pénurie d’eau potable qui sévit dans de nombreux pays. Selon les données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2021, plus de 2 milliards de personnes vivaient dans des régions frappées par un stress hydrique. Une situation qui risque d’empirer au cours des prochaines années du fait du réchauffement climatique. À cela s’ajoute les nouveaux défis impliqués par l’augmentation de la population mondiale. Face à cette situation alarmante, Genesis Systems a mis au point le Watercube 100. Il s’agit d’un appareil conçu pour produire de l’eau potable en aspirant de l’air.

Un générateur d’eau atmosphérique pas comme les autres

Le concept exploité par l’entreprise américaine dirigée par le Dr David Stuckenberg n’est pas nouveau. En France, les entreprises ETT et WWS ont par exemple développé une machine capable de produire jusqu’à 4 000 litres d’eau potable par jour à partir de l’air. Le Watercube 100 se distingue toutefois des solutions concurrentes par le fait qu’il est compatible IoT. Autrement dit, il s’agit d’un générateur d’eau atmosphérique connecté. Grâce à une application dédiée, on peut surveiller la qualité et la quantité de l’eau disponible, et ce, en temps réel. L’appareil utilise la technologie Renewable Water from Air (RWA) de Genesis.

Le générateur d’eau atmosphérique connecté de Genesis Systems.
Le générateur d’eau atmosphérique Watercube connecté de Genesis Systems. Crédit photo : Genesis Systems (capture d’écran vidéo YouTube)

Couronné lors du Consumer electronics show

Lauréat du prix de l’innovation du CES 2024, le WaterCube 100 est capable de produire plus de 370 litres par jour. Selon Genesis, le dispositif fonctionne mieux lorsque l’humidité est égale ou supérieure à 35 %. Cela signifie qu’il peut être placé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La seule nécessité est de trouver un emplacement exposé à un courant d’air frais. Cette solution ingénieuse que nous propose la société floridienne se démarque également par son design élégant qui saura certainement impressionner les utilisateurs contemporains. Elle mesure 1,27 x 1,27 x 1,27 mètre. L’appareil fonctionne en 220V et consomme près de 100 kWh par jour.

Prix et disponibilité

Comme il s’agit d’un appareil connecté, son fabricant affirme avoir pris des mesures avancées pour prévenir tout acte de piratage. Grâce à sa capacité de production impressionnante, le Watercube 100 réduit la dépendance vis-à-vis des sources d’eau conventionnelles. De plus, il produit de l’eau pure de haute qualité grâce à des étapes de filtration qui surpassent les exigences établies par la National Science Foundation (NSF). Genesis prévoit de commercialiser son produit plus tard cette année au prix d’environ 18 000 € l’unité. À noter que le fabricant possède aussi un modèle capable de produire de l’eau potable pour un village entier (plus de 3700 litres par jour) : le Watercube 1000. Plus d’infos : genesissystems.com. Que pensez-vous de cette invention ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
techhive.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

18 commentaires

  1. 18 000€ et 100kwh ? C’est fou pour moins de 500€ vous avez le mm appareil chinois qui produit 30 l/ j.
    En plus cet appareil n’apporte rien de plus sur une technologie deja connu sauf l’iOTx

  2. Très intéressant pour le monde de la plaisance où le taux d’humidité est souvent élevé et pour cause, mais quelle est la puissance développée pour un appareil produisant 370 l / jour.? Si ceĺle-ci est trop élevée cela devient rédhibitoire pour des bateaux qui pour l’instant fonctionnent sur l’utilisation de dessalinisateurs dont la puissance tourne autour de 700 w pour 60L/ h d’eau compatible avec la production d’énergie solaire éolienne, hydroéolien sur un bateau

  3. La consommation électrique me paraît élevée et risque de poser des problèmes dans les pays qui manquent d’eau mais aussi d’électricité.
    Est ce vraiment une solution rentable et applicable ?

  4. Elle mesure 1,27 x 1,27 x 1,27 mètre. L’appareil fonctionne en 220V et consomme près de 100 kWh par jour. Cela équivaut à la puissance de travail de 100 travailleurs de force en bonne condition physique.
    S’il fallait les hydrater on ne pourrait ni les nourrir ni leur autoriser de douche.
    Il y a innovation mais pas de miracle.

      1. Produire de l’eau à partir de l’air ou plutôt extraire l’eau de l’air serait plus approprié.
        Une consommation électrique excessive.
        De plus, produire de l’eau pure n’est pas produire de l’eau potable ! L’eau pure est Dangereuse pour la santé à moyen terme ! Pour rendre l’eau potable il faut lui ajouter des sels et des minéraux indispensables.
        Essayez de boire de l’eau distillée ou déminéralisée, les effets de la déshydratation seront importants !
        Et enfin, un appareil américain fonctionnant sur le sol américain est relié au courant à 110 volts ! Et pas 220…

  5. Cela fait longtemps que nous vendons ce type d’appareil. De plus moins gourmand en énergie et autonome sur solaire. Rien d’innovant. Sauf de faire de la pub pour un appareil américain.

  6. 100 kWh d’électricité pour 370 litres d’eau !

    Il va falloir en brûler du charbon pour lutter contre la sècheresse provoquée par le réchauffement provoqué par l’utilisation du charbon…

  7. 100Kw en 24 h ça donne un appareil qui tourne à un peu plus de 4000 watts/ heure, il doit avoir une erreur ou alors c’est pas rentable comme dépense d’énergie pour obtenir 4000 litres

  8. Bonjour,
    Je trouve ce produit extraordinaire, mais je pense que le coût de consommation électrique journalier est très élevé. En effet, une consommation de 100 kWh x 1,6 dhs nous donne un coût de 160,00 dhs par jour pour 350 L d’eau pure(imbuvable), ce qui est très cher sans compter les frais de maintenance.

  9. 100kw par jour, soit près de 4 kW/ heure.
    À 0.24€ le kW/h 24€ les 370 litres!
    Cela ne va pas sauver le monde.
    Coût de la maintenance ?

  10. Invention sympathique mais quid d’un système familial a 20 l d’eau/jour ? Si l’appareil actuel a pour vocation potentielle de fournir de l’eau en milieu aride ou après une catastrophe ( tremblement de terre, zone de Guerre,…) , une application domestique est elle prévue ?. 100kw/jour cela semble extrêmement energivore. Une alimentation solaire sera t’elle possible ? Bref … c’est bien mais pour qui ? et surtout a quel coût ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page