Innovation

WIND my ROOF : des éoliennes compactes sur les toits d’immeubles

Une alternative pratique et moins bruyante que les éoliennes classiques…

Quand on parle d’énergie verte, la plupart des gens pensent tout de suite à l’énergie solaire, aux panneaux photovoltaïques… Ce n’est qu’après que l’énergie éolienne nous vient en tête. Il faut dire que les éoliennes sont pointées du doigt pour de nombreux inconvénients : beaucoup leur reprochent notamment d’être trop bruyantes et dangereuses pour les oiseaux… C’est ainsi que la start-up francilienne Wind my Roof a décidé de revisiter le concept en proposant une toute nouvelle forme d’éolienne spécialement pensée pour être installée sur le toit des immeubles en ville. Détails !

Des WindBox à la place des éoliennes classiques

Fondée en 2018, WIND my ROOF est une idée d’Antoine Brichot et Yanis Maacha. Convaincu du potentiel de l’énergie éolienne, le duo a décidé de travailler sur une alternative plus pratique aux habituels poteaux équipés de pales. C’est ainsi qu’ils ont imaginé la WindBox, un caisson compact de 1m50 sur 2 mètres qui se fixe sur les bordures des toitures plates. De là, le dispositif peut facilement capturer le vent qui remonte le long des façades pour ensuite le transformer en énergie.

Fonctionnement et capacités de production

La WindBox fonctionne comme une éolienne classique : elle convertit le vent en électricité. Peu importe la force du vent chez vous, qu’elle soit à 10 km/h ou plus de 100 km/h, cette turbine de toiture innovante peut l’exploiter pour produire de l’énergie.

À LIRE AUSSI :  Un ingénieux système de lampadaire éolien alimenté en électricité grâce à l'appel d'air des véhicules

Vous pourrez ainsi compter sur la WindBox pour fonctionner efficacement toute l’année. De plus, selon les estimations de ses concepteurs, lorsqu’il est installée dans les zones les plus venteuses et exposées, le dispositif serait capable de produire annuellement jusqu’à 2000 kWh d’électricité. Impressionnant quand même

WIND my ROOF : des éoliennes compactes sur les toits d’immeubles
Crédit photo : WIND my ROOF

Tous les avantages de la WindBox !

Antoine Brichot a insisté sur la praticité de la WindBox, car la mise en place du dispositif ne nécessite pas de gros travaux. Les caissons ne pèsent en effet que 200 kg. De plus, la structure compacte fait qu’ils n’occupent pas de grands espaces : une WindBox n’occupe en effet que 4 m2, contre 7 à 10 m2 pour les panneaux solaires.

Pas besoin de changer le système électrique de l’immeuble non plus, le caisson a été pensé pour s’adapter à toutes les installations. A cela s’ajoute le fait que la WindBox est parfaitement conforme aux nouvelles règles environnementales plus strictes de RE2020. Et sans oublier le coté écologique, vu que vous consommez de l’énergie verte grâce aux caissons !

Les investisseurs y croient !

Antoine Brichot et Yanis Maacha sont fermement convaincus du potentiel des WindBox, et ils ne sont pas les seuls ! A ses débuts, WIND my ROOF a en effet pu compter sur le soutien du groupe Vinci. Ensuite, deux ans après la fondation de la société, le duo est parvenu à lever jusqu’à 500 000 euros de fond.

À LIRE AUSSI :  Des étudiants inventent un arbre à énergie propre et remporte 10 000 dollars pour leur innovation

A cette somme déjà colossale se sont ajoutés 200 000 euros qui ont été prêtés par bpifrance. Aujourd’hui, Antoine Brichot et Yanis Maacha sont plus que jamais déterminés à déployer le dispositif sur le plus de toits possible !  « En 2021, nous prévoyons l’installation d’une centaine de modules correspondant à une quinzaine de projets, soit environ 500.000 euros de chiffre d’affaires », a fièrement indiqué Antoine Brichot. Affaire à suivre donc !

Alexia Domoina

Je suis une grande passionnée des gadgets et nouvelles technologies ! Chaque article est une nouvelle découverte et un véritable plaisir à écrire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page