InsoliteScience

Des chercheurs utilisent la génétique pour garder la bière fraîche plus longtemps

De la bière qu’on peut garder dans son frigo plus longtemps ? De la bière qui continue de conserver toute sa saveur et sa fraîcheur plusieurs semaines, voire plusieurs mois après sa mise en bouteille ? Des chercheurs chinois ont développé une levure génétiquement modifiée qui pourrait permettre d’arriver à de telles prouesses !

Alors que les scientifiques du monde entier s’évertuent aujourd’hui à trouver des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique, développer des traitements contre les maladies… certains préfèrent concentrer leurs efforts sur des recherches qui n’ont absolument rien à voir avec les innombrables problèmes qui touchent actuellement la planète.

Des chercheurs chinois ont eu l’idée d’utiliser leurs connaissances en génétique pour rallonger la durée de vie des bières en bouteille. Oui, vous avez bien lu, des scientifiques ont peut-être trouvé un moyen pour vous permettre de garder vos bières fraîches plus longtemps.

A LIRE AUSSI :
Vendre la bière chaude pour lutter contre l'alcoolisme, le projet insolite d'une députée mexicaine

Dans un article récemment publié dans le Journal of Agriculture and Food Chemistry, les chercheurs ont décrit une approche qui consiste à modifier génétiquement la levure blonde servant à la fabrication de la bière. Le but est de créer une levure capable de produire plus de NADH, la molécule en charge de stimuler les activités des enzymes de levure naturelles.

Les premiers résultats ont été très encourageants pour les auteurs de la recherche : la levure génétiquement modifiée a produit plus de dioxyde de soufre, l’antioxydant qui permet de conserver la bière plus longtemps. En parallèle, la production d’aldéhydes, la molécule formée par l’oxydation des alcools, a diminué de presque 50 %.

Des chercheurs utilisent la génétique pour garder la bière fraîche plus longtemps

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour l’industrie et les inconditionnels de la bière, d’autant plus que le processus n’altèrerait pas du tout le goût du breuvage.

« La stabilité de la saveur est une préoccupation importante pour les brasseurs car les composés de rassissement confèrent une saveur désagréable à la bière. Ainsi, les levures ayant une capacité anti-entartrage ont été conçues pour produire de la bière avec une stabilité de saveur améliorée. » peut-on lire dans l’article consacré aux recherches.

Pour l’instant, on ne sait pas encore si les scientifiques envisagent de partager/commercialiser la technique pour obtenir cette nouvelle variété de levures. En tout cas, les industriels doivent déjà être nombreux à lorgner sur la formule.

Des chercheurs utilisent la génétique pour garder la bière fraîche plus longtemps

Photo de couverture gauche de  vchal  / droite de Ihor Bulyhin : Shutterstock

Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer