Innovation

Vendre la bière chaude pour lutter contre l’alcoolisme, le projet insolite d’une députée mexicaine

Une députée mexicaine propose de vendre les bières alcoolisées à température ambiante (30°) et non plus réfrigérées pour lutter contre l’alcoolisme des jeunes…

A Mexico, capitale économique du Mexique, l’alcoolisme chez les jeunes semble être un fléau que les députés cherchent à enrayer par tous les moyens. Une députée du parti Morena (gauche mexicaine) s’est appuyé sur cette étude pour proposer une loi qui prête peut-être à sourire mais qui n’est peut-être pas si idiote que ce que les internautes veulent bien en dire.

Sa proposition tient en une pratique toute simple : ne plus vendre de bières fraîches pour ne pas encourager les plus jeunes à consommer de l’alcool dès la sortie du magasin. En ne vendant que de la bière à température ambiante, cela limiterait les consommations rapides et addictives !


A lire également : Un Lillois écolo brasse de la bière avec du pain rassis


En y réfléchissant bien, les jeunes consomment donc de l’alcool dans la rue et souvent à l’insu de leurs parents et c’est valable dans tous les pays du monde. En interdisant aux commerçants de vendre des boissons alcoolisées de plus de 7° réfrigérées, elles obligeraient donc les consommateurs à les boire à température ambiante (30° environ au Mexique) ou à les placer au frais, chez eux, donc au vu et au su de leurs parents.

À LIRE AUSSI :
Le saviez vous ? La loi sur les Fake News existe déjà depuis 1881 et elle est toujours applicable

Vidéo : 1956 : Interdiction de l’alcool dans les cantines scolaires

Certes les mexicains sont loin derrière les européens en matière de consommation d’alcool : 12 litres par an en Europe contre 4 litres au Mexique, la cause est avant tout financière.

Alors effectivement cela peut prêter à sourire mais finalement ne serait-ce pas un moyen de faire diminuer l’alcoolisme et le bitch drinking chez les populations à risque que sont les jeunes qui deviennent alcooliques dès 14 ans pour certains. Ne pas se moquer sans réfléchir pourrait être une bonne solution non ?

Selon les informations du site vosgesmatin.frPhoto de couverture de Billion Photos / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page