La Nasa traumatise une mamie de 73 ans pour un bout de roche Lunaire | NeozOne

Un morceau de roche Lunaire

Joann Davis est une femme de 73 ans vivant aux états unis. Récemment, elle a décidé de vendre un bout de roche lunaire (plus petit qu’un grain de riz) pour financer les soins d’un enfant malade. Sauf que, la NASA ne l’entend pas ainsi !

Son mari qui était ingénieur chez North American Rockwell aurait reçus ce morceau de roche lunaire ainsi qu’un bout du bouclier thermique en Nikel d’Apollo 11 des mains de Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché la lune en juillet 1969. (l’astronaute dément avoir donné ou vendu des items liés aux missions spatiales)

Le morceau de roche en question est apparemment à l’intérieur d’un dôme en acrylique servant de presse-papiers, il aurait été reconnu authentique.

A la mort de son mari, Joann Davis a décidé de vendre cet « artefact » sachant pertinemment que tous les rochers et cailloux ramenés de ces expéditions spatiales appartiennent à l’état et ne peuvent être vendu ou céder à des tiers.

Finalement, au lieu d’essayer de le fourguer au marché noir comme elle l’avait laissé entendre, elle décida de contacter et de le céder directement à la Nasa contre 1.7 million de dollars. Elle ne perd pas le nord la petite mamie !

La Nasa et Joann Davis décidèrent donc de conclure la transaction dans un petit restaurant du sud de la Californie mais tout ne se passa pas comme prévu. Au moment où elle sorti le morceau de roche, le shérif et plusieurs agents fédéraux équipés de gilets par-balles se jetèrent sur elle pour lui confisquer le précieux.

Je vous laisse imaginer le traumatisme, l’intervention lui a fait tellement peur qu’elle en a perdu le contrôle de sa vessie…

« Ils m’ont attrapé et m’ont tiré hors du restaurant, j’ai eu des contusions très profonde sur le côté gauche » a déclaré la vielle dame.

La NASA n’a fait aucun commentaire sur cette histoire et aucune suite juridique ni aucune plainte n’aurait été déposé à l’encontre de Joann Davis.

Il faut savoir qu’entre 1969 et 1972, 2200 échantillons de roches lunaires, des échantillons de carottes, de cailloux, de sable et de poussière – pesant environ 840 livres (380 kg) – ont été ramenés sur Terre par les missions Apollo. Donc une poussière de plus ou de moins…

Voilà de quoi alimenter encore plus les diverses théories du complot des conspirationnistes qui affirment que l’homme n’aurait jamais marché sur la Lune ! Ufos-aliens.co.uk/cosmicapollo.html

Les hommes sur la Lune

Source – via

105 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
Enregistrer