Insolite

Les autorités japonaises « inventent » le papier toilette anti-suicide

Au Japon, des milliers de jeunes se suicident chaque année. Pour les aider, les papiers toilette de certaines universités diffusent désormais des messages de prévention.

En France, s’il y a un phénomène qui inquiète de plus en plus les médecins, c’est bien celui du suicide chez les jeunes de 15 à 24 ans. En 2022, les tentatives de suicide dans cette tranche d’âge ont augmenté de 27 % et environ 400 jeunes ont perdu la vie cette année par suicide. Le suicide est la seconde cause de mortalité chez les jeunes, après les accidents de la route. Au Japon, c’est encore plus alarmant avec approximativement 15 jeunes sur 100 000 qui se suicident chaque année selon l’OMS. Un phénomène inquiétant qui ne cesse de croître. Pour tenter de prévenir le suicide chez les jeunes, la préfecture de Yamanashi au Japon vient de lancer un drôle de gadget : le papier toilette anti-suicide.

Pourquoi cette idée ?

Le papier toilette pour prévenir le suicide chez les jeunes Japonais est une initiative officielle menée par la préfecture de Yamanashi dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur la lutte contre le suicide. Il est vrai que les autorités japonaises ont de quoi s’inquiéter. En 2020, 500 enfants de la primaire au lycée, donc de moins de 18 ans, se sont donnés la mort. La cause principale étant, selon le ministère de la Santé japonais, la crise de la COVID ayant provoqué un isolement forcé de toutes les populations. L’idée du papier toilette est de pouvoir transmettre des messages de prévention ou des numéros de téléphone utiles dans un endroit où le jeune est forcément seul, un endroit propice à ressasser les idées noires, voire, à passer à l’acte.

Du papier toilette anti-suicide
Du papier toilette anti-suicide. Crédit photo : Préfecture de Yamanashi

C’est quoi ce papier toilette ?

Les rouleaux de papier toilette « anti-suicide » ont été installés dans les toilettes des écoles, collèges et lycées. Sur chaque feuille, le jeune peut découvrir des messages de soutien, des images réconfortantes, mais également des numéros de téléphone à connaître en cas de pulsions suicidaires ou d’idées noires. La campagne de sensibilisation a débuté en octobre dernier. Désormais, douze universités régionales disposent de ce papier toilette, certes, assez insolite, mais qui peut aider certains jeunes. Ce sont 6 000 rouleaux qui ont été imprimés pour tenter d’expliquer aux jeunes que la vie vaut la peine d’être vécue et que le mort n’est pas une solution, ni une libération. Tous âges confondus, le suicide est un phénomène qui ne cesse d’augmenter au Japon. Surmenage, culture du travail, apparence, perfectionnisme, les Japonais vivent sous pression. Un ministère de la Solitude a même été créé pour tenter de réduire le nombre de suicides ! Une décision prise en 2020 alors que le pays enregistrait 750 suicidés supplémentaires sur l’année.

En Corée du Sud, le pont des suicidés sous surveillance !

La Corée du Sud, comme de nombreux pays d’Asie, connaît un taux de suicide parmi les plus élevés au monde. Et les endroits les plus dangereux sont les immenses ponts qui enjambent les rivières. Chaque année, des milliers de personnes se jettent depuis les parapets et meurent. Pour tenter de sauver des vies, l’université nationale de technologie de Séoul planchait sur un système de prévention du suicide dotée de l’Intelligence Artificielle. Les chercheurs ont analysé des images de vidéo surveillance des personnes présentes sur le pont et la base de données contient des images de visiteurs et des images de personnes ayant tenté de suicider. Grâce à l’Intelligence Artificielle, le dispositif serait donc capable de détecter, grâce aux expressions du visage, si une personne vient pour visiter ou dans l’idée de plonger dans le vide !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page