Innovation

La Corée travaille sur une IA prédictive pour anticiper les tentatives de suicide sur les ponts

En 2019, 13 670 personnes se sont suicidées en Corée du Sud ! Avec l'un des plus forts taux de suicide au monde, le pays tente par tous les moyens d'empêcher les gens de sauter depuis les immenses ponts de la rivière Han !

La vidéosurveillance fait désormais partie de notre quotidien ! Carrefours dangereux, centre-ville, centres commerciaux, ne nous voilons pas la face, nous sommes scrutés à longueur de journée… Mais si cette vidéosurveillance pouvait éviter à certains de passer volontairement de vie à trépas ? Ne serait-ce pas là l’une des forces de l’Intelligence Artificielle couplée à la vidéosurveillance.

Toujours est-il que la Corée du Sud, qui détient l’un des tristes de records de suicides dans le monde, soit 27 suicides pour 100 000 personnes (source Wikipedia / OMS), déploie un ingénieux système pour prévenir les suicides. Les ponts de Corée du Sud sont souvent empruntés par ceux qui effectuent leur dernier voyage… Alors le gouvernement sud-coréen veut scruter ces ponts et réduire les suicides. Explications.

Pourquoi sur les ponts ?

27 morts par suicide en 2019 contre 14 aux Etats-Unis ou 17 en France ! Et la plupart des suicidés coréens choisissent l’un des 27 ponts qui traversent la rivière Han. Ces ponts ont la mauvaise réputation de susciter des tentatives de suicides, qui se terminent toujours par la mort. Aucune chance de s’en sortir tant la chute est vertigineuse !

À LIRE AUSSI :  Une scientifique turque invente un détecteur de faux médicaments et faux vaccins

Le programme anti-suicide de la Corée du Sud !

Un système de vidéosurveillance placé sur les ponts de la rivière Han permettrait de détecter les futurs passages à l’acte… Les autorités coréennes ont identifié quatre points sensibles où des employés scrutent en direct les flux de personnes. Plus de 600 caméras surveillent 10 des 27 ponts, les plus utilisés pour se suicider. Si l’un des surveillants vidéo aperçoit une personne avec un comportement étrange ou qui tente d’enjamber les rambardes, il peut intervenir en moins de 4 minutes explique le site freethink.com !

Et apparemment cela fonctionne

Selon les autorités ce système a permis de sauver 96% des 500 personnes qui tentent de se suicider sur les ponts. Mais il est parfois difficile de savoir si quelqu’un va se suicider. Mais parfois, l’équipe intervient trop tard, ou la personne admirait seulement la vue du pont !

L’IA entre en jeu pour encore plus de sécurité !

Depuis le mois d’avril 2020, l’Université nationale de technologie de Séoul planche sur un système de prévention du suicide grâce à l’Intelligence Artificielle. Pour réaliser ce programme, les chercheurs analysent les images de vidéosurveillance, de personnes visitant simplement le pont. Et elles les comparent à celles des personnes ayant réellement tenter de se suicider.

À LIRE AUSSI :  Un stress "modéré" pourrait être bénéfique pour le cerveau expliquent ces scientifiques
Cette IA prédictive qui surveille les ponts en Corée est efficace à 96% pour détecter les tentatives de suicide
Un espoir pour détecter les tentatives de suicides plus rapidement. Crédit photo : Shutterstock / alisalipa

Il peut sembler évident que le comportement d’un touriste diffère d’un homme ou d’une femme qui va mettre fin à ses jours. Le programme pilote surveillera donc les flux de vidéosurveillance et alertera les employés en cas de comportements suspects. Kim Hyeong-gil, responsable de la brigade de sauvetage aquatique de Yeouido, exprime son espoir de voir les cas de suicide détectés plus rapidement.

Les craintes des Sud-coréens

La vidéosurveillance est un sujet, éthiquement complexe. Certains habitants estiment qu’elle est une atteinte à leur vie privée et qu’elle sera utilisée pour les suivre. Les associations demandent explicitement aux autorités de prévenir de la mise en place de ce dispositif aux endroits stratégiques.

Les autorités sud-coréennes affirment que le seul but est de réduire le taux de suicide dans le pays… Et que, si le dispositif fonctionne sur les ponts de la rivière Han, alors il serait étendu à d’autres points où les suicides se multiplient !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page