Arakiel et moi sommes bien au courant de ce qui se trame du côté des alpha et beta des différents jeux puisque nous sommes joueurs depuis bien longtemps. Notamment, avec le célèbre World Of Warcraft. Jeu où j’aurais passé 5 ans de mon existence. Départ marqué par le clean d’Ulduar sur WOW. L’Alpha et les Beta sont véritablement les armes qui garantissent la qualité du jeu à venir.

Sauf accident de notre part, avant d’être commercialisé, un jeu fait toujours l’objet d’une phase de test. Des gamers volontaires et enthousiastes sont mis à contribution pour mettre à l’épreuve le système de jeu, la stabilité technique et tous les détails qui en feront un grand hit. Son bon déroulement est particulièrement important dans les jeux en ligne, puisque les testeurs constitueront souvent le noyau dur de la communauté de joueurs.

xbox_founderspack_ares

Vint le jour officiel de la sortie de votre MMO préféré. Votre personnage créé, vêtu d’un “moule bite” en peau d’écureuil et d’une hache émoussée, vous allez commencer à tuer votre première série de 100 sangliers pour atteindre le niveau 2 et entendre la belle musique du levelling. Au niveau 2, yeux hagards, infortuné noob, vous croisez la route d’un guerrier avec la panoplie complète : casque et cape en peau de gnou, arme brillante et affûtée comme les dents d’un sabre. Du haut de son niveau 30 il vous contemple. Cela fait deux mois qu’il arpente la contrée dont vous venez seulement de retenir le nom. Deux mois qu’il test le jeu, ou plutôt le bêta test.

Tout jeu en ligne se doit d’avoir été essayé par un bataillon de teste-tout. Des non-professionnels enrôlés bénévolement pour consigner les lacunes et les améliorations à fournir en toute objectivité. Ces volontaires auront à essuyer plusieurs semaines durant bug techniques, gros ralentissements, et autres sorts de aux effets disproportionnés. C’est l’instant de l’équilibrage, bref de la correction de la jouabilité pour offrir une expérience optimale.

beta-blizzard

Les inscriptions aux bêta sont TRES sélectives. Les testeurs auraient tendance à se considérer la plupart du temps comme d’heureux veinards. Le fait de profiter du jeu non terminé ne les importunes aucunement. Les critères de sélections sont souvent flous et laissé à la discrétion des bêta testeur. Il m’est avis que cette sélection se fait sur l’expérience acquise sur d’autres jeux du même éditeur. Pour Blizzard, il est assez simple de voir les dates d’achat des jeux, les heures de jeux, tous les jeux achetés sur Battle.net et ensuite de récompenser les fans les plus assidus.

La première phase, aussi appelée “Alpha” ne s’adresse ainsi qu’à un échantillon restreint de joueurs triés, de l’ordre de la centaine. Leur choix est totalement arbitraire bien que ciblé : nationalité des joueurs, selon le hardware du joueur, selon l’expérience du joueur dans la même catégorie de jeu, être une personnalité connue du monde du jeu sont des critères pouvant être choisis ou non. Il est difficile d’être testeur lorsqu’on a une connexion en 512K !

La tâche des alpha-testeurs consiste à jauger les applications de base produit comme le téléchargement, la connexion, le background du jeu, l’esthétique… Il s’agit vraiment d’une phase de test et non de jeu où le plaisir est remplacé par une grosse phase de test. Le testeurs se verra confronté à plusieurs patch correctif, des bugs, des delete de persos pour tout reprendre à 0, des crash serveurs. Bref un tas d’ennuis qui désenchanteront les futurs joueurs de l’opus. Imaginez bien que tout ce qui a été imaginé par les développeurs a été testé lors de cette phase.

beta-star-wars-battlefront

Star Wars Battlefront 4K

Vient ensuite la beta dite fermée. Les remarques des testeurs doivent ici permettre des ajustements, rééquilibrages et corrections de bugs. La démarche reste qualitative, mais le cercle de testeurs s’agrandit sensiblement. L’occasion de récompenser des clients d’autres productions maison par exemple.

C’est alors maintenant temps de réaliser la beta dite ouverte. Elle est accessible au plus grand nombre, elle permet de soumettre le jeu à une ultime épreuve quantitative, pour savoir notamment s’il supporte un nombre élevé de connexions simultanées. Le stress test en outre. Les développeurs sont au pied du mur pour voir ce que les serveurs ont dans le ventre. C’est une phase critique qui peut remettre en cause le projet sur la structure est petite ou retarder le projet si la structure est plus grande. A une heure précise, les chevaux sont lâchés, et hop ! Plantage ! Merci pour le test ! Le stress test est alors décortiqué et les actions correctives sont vues au fur et à mesure.

Il s’agit en fait d’une véritable période d’essai et de transition d’une durée qu’on peut estimer en moyenne entre 3 et 6 mois où se mêlent d’une part les testeurs purs et durs et d’autre part une masse informe et hétérogène de joueurs soit essentiellement occupés à prendre de l’avance quetion XP, soit tout simplement moins impliqués mais séduits. Dans la phase ouverte, c’est une bonne occasion pour se faire un avis de ce que sera le jeu à sa sortie.

Call-of-Duty-Black-Ops-3-Multiplayer

La beta ouverte permet de se faire un avis assez rapidement pour savoir si l’investissement de quelques 13€ par mois sera bien investi et si l’intérêt grandissant sera toujours là le jeu sorti.

Outre le fait que la beta aide à faire son choix pour le commun des mortels et que pour les développeurs, elles permettent d’améliorer leur jeu, Cela apporte aussi des bonnes répercussions sur la communauté, puisque c’est en général à cette étape que se forme le noyau dur de celle-ci : les fidèles, les hyperactifs, les créatifs, les inspirés, les ROXXOR !! Ceux qui feront exister l’univers du jeu et répandront la bonne parole. C’est à ce moment là que naissent souvent les premières guildes issues des relations partagées lors de cette phase.

Au fil des phases de la bêta, le jeu glisse finalement en douceur des mains des développeurs à celles des joueurs. Même si tout au long de l’existence du jeu, l’équipe va continuer à proposer des beta pour tester les patchs à venir. Désormais, ce sont les joueurs qui sont dans la giga grande beta ouverte. C’est eux qui remontent les problèmes aux développeurs à travers le courrier électronique interne. L’aventure commence enfin. Certains testeurs de la beta peuvent se professionnaliser et devenir modérateur en jeu ou sur les forums officiels.

beta-rambo

C’est le temps de retrouver l’excitation du début, le temps de retrouver ses copains découvert sur la beta et aussi le temps de compter les morts parmi les beta testeurs non enthousiaste à la sortie du jeu. Vint ensuite le rôle de tuteur où les premiers enseigneront aux autres arrivant petit à petit. Eux même réalisant la même chose pour permettre aux premiers d’évoluer plus rapidement et plus grandement. Une intelligence collective s’organise pour laisser place à tout le background. Il s’agit bien là de MMORPG. L’un des styles de jeux que je préfère.

   
5 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1