Autisme : la présence d’un chien d’éveil aurait de nombreux effets bénéfiques sur les enfants

Pour les enfants autistes, le manque de communication et l'isolement sont deux problèmes majeurs. Grâce aux chiens d'éveil, ces enfants parviennent à s'ouvrir au monde. Les résultats sont spectaculaires.

On sait combien les chiens peuvent être importants dans la vie d’un maître. Il est un fidèle compagnon, toujours présent même dans les moments difficiles. Un chien rend à son maître l’amour qu’il lui porte au centuple.

Et c’est encore plus vrai lorsqu’un enfant souffre de troubles du spectre autistique. Les enfants autistes se renferment sur eux et ne savent pas communiquer avec l’humain (ou très peu). Le chien d’éveil semble avoir largement fait ses preuves auprès d’enfants autistes qui bénéficient du suivi Handi’Chiens. Les résultats sont remarquables ! Les parents et médecins parlent même de « la magie du chien » … Quand une rencontre peut changer la vie d’un enfant !

Un chien d’éveil c’est quoi ?

Un chien d’éveil n’est pas un chien comme les autres ! Il devra être adopté par toute la famille mais sera le compagnon quotidien de l’enfant autiste. Il va lui permettre de développer une relation forte avec le chien. Le chien d’éveil apporte à l’enfant une certaine sécurité, un rapport différent au monde qui l’entoure.

« En accompagnant les gens souffrant d’un trouble psychique, ils favorisent le développement du langage et de la motricité, ainsi qu’une meilleure canalisation de l’énergie » explique Sophie Lasne au site Ouest-France.

Photo de Baronb / Shutterstock
Autisme : la présence d'un chien d'éveil aurait de nombreux effets bénéfiques sur les enfants
Autisme : la présence d’un chien d’éveil aurait de nombreux effets bénéfiques sur les enfants

Les chiens d’éveil sont un peu à l’image des chiens guides d’aveugles. Ces chiens s’entraînent chaque jour pour être le meilleur compagnon pour l’enfant. Les chiens d’éveil n’aident pas les enfants dans leurs tâches quotidiennes, mais leur apportent un point de repère. Grâce à eux, le langage des enfants autistes devient plus facile, tout comme la motricité (pour caresser le chien sans lui faire mal par exemple).

Bien sûr le chien reste un chien. Il faudra donc que toute la famille s’implique dans les soins et l’éducation. Handi’chiens proposent donc des stages d’une semaine avec le chien et la famille pour que tout le monde s’acclimate en douceur.

Quels résultats ?

Et les résultats ne se font pas attendre ! Les enfants se mettent à dialoguer avec le chien, et s’angoissent beaucoup moins qu’avant. Les parents sont unanimes sur l’utilité du chien dans l’amélioration des troubles autistiques. Même si certains spécialistes semblent encore réticents à cette idée, les parents, eux, peuvent constater le mieux-être de leur enfant. Nos amis les chiens sont vraiment exceptionnels et peuvent même rendre la vie plus douce aux enfants autistes !

Photo de couverture de Rob Hainer / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
ouest-france.frfarah-dogs.ch

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page