Mobilité / Santé

Coronavirus : comment se faire dépister ? (laboratoire, remboursement, tarif, ordonnance…)

Le gouvernement affirme vouloir tester massivement la population... Voici quelques éclaircissements sur le déroulement des tests et leur prise en charge par la Sécurité Sociale.

La victoire contre LA covid-19 passera-t-elle par le dépistage massif de la population ? Depuis le 7 mai, l’Académie Française a genré le mot COVID au féminin… Il faudra donc désormais parler de la Covid-19. Olivier Véran, ministre de la santé et des solidarités affirmait il y a peu que la France était prête pour tester massivement.

Oui mais savez-vous quand vous faire tester pour le coronavirus ? Après combien de jours de symptômes ? Combien cela coûte-t-il ? Quel remboursement par l’Assurance Maladie ? Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver… Essayons d’y voir plus clair !

Le type de test :

  • Le test virologique ou RT-PCR

Le test à faire en cas de suspicion est le test virologique RT-PCR. Il détecte la présence du virus dans les voies respiratoires. Pratiqué en laboratoire ou en drive, il consiste en un écouvillon placé au fond de la narine. Le prélèvement dure quelques secondes et semble ne pas être des plus agréables.

À LIRE AUSSI :  Pourquoi les locations et ventes de camping-cars explosent depuis le déconfinement ?

Si le test est positif, vous devrez surveiller votre état de santé et les éventuelles aggravations. Et surtout, vous devrez vous isoler pendant 14 jours au moins, temps estimé de contagion de la Covid-19. Attention si le test est négatif, il ne l’est peut-être pas pour toujours… Il y a 30% de « faux négatif » dans les personnes testées car la charge virale est trop faible pour être détectée. Même si vous avez un rendu négatif, il faut surveiller les symptômes et refaire un test s’ils s’aggravent.

  • Le test sérologique

Ces tests se pratiquent via une analyse de sang et déterminent la présence (ou la non-présence) d’anticorps dans votre sang.  Il ne servent pas à savoir si vous êtes positif ou négatif mais si vous l’avez été… Si vous présenter des anticorps, c’est que vous avez contracté le coronavirus mais que vous étiez parmi les « asymptomatiques ».

Ces tests sérologiques, qui ne sont toujours pas validés par les autorités de santé et n’ouvrent pas droit à un remboursement, ne font pour le moment pas partie de la stratégie de prise en charge.

Photo d’illustration De Horth Rasur / Shutterstock
Coronavirus : comment se faire dépister ? (laboratoire, remboursement, tarif, ordonnance...)
Coronavirus : comment se faire dépister ? (laboratoire, remboursement, tarif, ordonnance…)

Quand pratiquer le test ?

Votre médecin traitant décidera de vous faire tester ou non si vous le consulter pour des symptômes apparentés à la Covid-19 (toux, perte de goût et d’odorat, toux, gêne respiratoire). Le test PCR pourra vous être prescrit par votre médecin traitant.

En cas de positivité, le médecin vous demandera de lister toutes les personnes avec qui vous êtes entrés en contact sur les 14 jours précédents. Ces personnes seront testées également. Si vous êtes cas contact, vous ne serez pas forcément malade mais il faudra réaliser un test dans les 7 jours suivant votre contact avec la personne positive.

Avec ou sans ordonnance ?

Pour pratiquer un test PCR, l’ordonnance est obligatoire. Délivrée par votre médecin traitant par téléphone de préférence, elle vous permet de réaliser le test. Il est également possible de contacter la Sécurité Sociale au 09 72 72 99 09 pour être orienté vers un médecin si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant.

À LIRE AUSSI :  Vos mains sont abîmées par le gel hydroalcoolique, pensez à les protéger !

Si vous êtes « cas contact », vous devez être enregistré dans la base de données « Contact Covid » de l’assurance maladie. Vous n’aurez donc pas besoin d’ordonnance. Le laboratoire pourra vérifier que vous êtes bien dans la base de données et pratiquer le test PCR.

Les tests sont-ils remboursés ?

Le test PCR coûte 54€, et depuis le 11 mai, il est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie. En revanche, le test sérologique n’est pour le moment pas remboursé. L’homologation des autorités sanitaires pourrait faire changer la donne bientôt.

Où se faire tester ?

Rendez-vous sur le site Sante.fr, mis en place par le ministère de la Santé. 2506 points de dépistage sont recensés. Laboratoire en ville ou en drive, l’entrée de votre code postal vous donne immédiatement le site sur lequel vous pouvez être dépisté.

Pas d’inquiétude concernant la disponibilité des tests, les laboratoires affirment avoir un stock suffisant pour tester toutes les personnes qui se présentent. A condition qu’elles aient une ordonnance ou qu’elles fassent partie de la base de données.

Nous saurons bientôt si le déconfinement provoque une hausse des cas identifiés ou si le virus tend à diminuer… Mais il est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page