Mobilité / Santé

Epilert, le bracelet connecté qui détecte en amont les crises d’épilepsie

Trois jeunes tunisiens ont inventé Epilert, un bracelet capable de prévenir les crises d'épilepsie grâce à l'intelligence artificielle... Il prévient et alerte les secours en cas de crise et peut sauver des vies !

L’intelligence artificielle au service des épileptiques ! C’est exactement ce que propose le bracelet Epilert. Conçu par trois jeunes tunisiens, ce bracelet connecté permet une auto-surveillance. Mais il permet aussi et surtout de prévenir les secours dans les secondes qui suivent la crise.

Epilert existe depuis 2017, il a été conçu pour diminuer le taux de mortalité des personnes épileptiques mais également pour faire progresser la recherche médicale dans ce domaine. En France, ce sont 500 000 personnes qui sont touchées par l’épilepsie ! Pour cette maladie, l’adage prévenir vaut mieux que guérir est plus qu’essentiel.

À LIRE AUSSI :
Incroyable ! Les mains transplantées d’une jeune indienne se sont adaptées à sa corpulence et sa couleur de peau !

Concrètement le bracelet Epilert permet une surveillance de plusieurs données. Il surveille la température, les données physiologiques ou neurologiques et les battements cardiaques. Lorsque l’un de ses facteurs se « dérègle », le brassard indique l’arrivée potentielle d’une crise.

Et si la crise est bien effective, le bracelet envoie dans les 30 secondes, un SMS aux secours. SMS qui précise la localisation du patient et la gravité de la crise en fonction des données analysées. Les crises d’épilepsie partent toutes du cerveau avec plus ou moins d’intensité… L’intelligence artificielle qui contrôle le bracelet Epilert est capable d’analyser les fréquences. Et donc, de savoir si une crise est en approche !

Crédit photo : Epilert
Epilert, le bracelet connecté qui détecte en amont les crises d'épilepsie
Epilert, le bracelet connecté qui détecte en amont les crises d’épilepsie

L’épilepsie est une maladie difficile à gérer puisqu’elle survient à n’importe quel moment, et souvent en cas de stress ou d’émotion forte. Selon l’OMS, 50 millions de personne dans le monde sont touchées par cette maladie. L’épilepsie touche tous les âges, et toutes les régions du monde. Et ce bracelet pourrait bien sauver des vies.

Our CEO Firas Rhaiem during his presentation in Capetown.#Epilert_in_Africa

Publiée par Epilert sur Mardi 15 octobre 2019

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page