Santé

La cigarette électronique est-elle une bonne solution pour envisager l’arrêt du tabac ?

Arrêter de fumer n'est pas si facile que les non-fumeurs pourraient le penser ! Et souvent, ceux qui souhaitent se passer de tabac optent pour la cigarette électronique ! Mais est-ce vraiment LA solution ?

Vous faites peut-être partie de ceux qui se sont inscrits au « mois sans tabac », une opération en collaboration avec Santé Publique France, Tabac Info Service et les autorités françaises. Ce mois sans tabac qui débutait le 1er novembre est un programme de 40 jours pour arrêter de fumer.

Pourtant depuis quelques années, une nouvelle alternative au tabac fait fureur : la cigarette électronique. Selon une étude de Santé Publique France, près de 40% des 18.75 ans ont déjà tenté de remplacer la cigarette par une électronique.

Pour Audrey Schmitt-Dischamp, psychiatre et addictologue au CHU Gabriel Montpied, à Clermont-Ferrand, “la cigarette électronique n’est pas une fin en soi”.  En d’autres termes, qu’elle ne permettrait pas d’arrêter définitivement de fumer. Explications.

La cigarette électronique, un outil pour les jeunes ?

Depuis le 1er novembre, près 105 000 personnes se sont inscrites au mois sans tabac 2021…. Et la cigarette électronique arrive en tête des substituts à la cigarette classique. Viennent ensuite les substituts nicotiniques (patch dermiques), les gommes à mâcher et enfin, la consultation médicale. Sachez d’ailleurs que les patchs nicotiniques sont remboursés à hauteur de 65% par la Sécurité Sociale depuis 2019. Les mutuelles peuvent prendre en charge la part restante à l’assurée.

La cigarette électronique est devenue courante ces dernières années, et ce sont les jeunes qui en consomment le plus… Souvent les fumeurs essaient de nombreuses alternatives pour arrêter de fumer. Si le succès n’est pas au rendez-vous, alors ils se tournent vers la cigarette électronique. De plus en plus de jeunes entre 19 et 24 ans sont des vapoteurs réguliers.

Est-ce une bonne idée pour arrêter de fumer ?

Toujours selon Audrey Schmitt-Dischamp, la cigarette électronique serait moins dangereuse que le tabac.  Mais lors d’une volonté d’arrêter de fumer, il faut traiter le manque de nicotine ET la dépendance. Même si les addictologues ne proposent pas la cigarette électronique de prime abord, ils encouragent ceux qui l’ont déjà choisie, à ne pas l’arrêter. Et la cigarette électronique et les e liquides sont moins dangereux que le tabac pour plusieurs raisons :

  • Pas de monoxyde de carbone
  • Pas d’agents cancérigènes

Mais souvent les utilisateurs de cigarettes électroniques fument à côté des cigarettes classiques… Dans ce cas, les addictologues tentent de leur faire remplacer la cigarette par un substitut nicotinique en plus de la cigarette électronique. Attention avec une cigarette classique, il ne faut JAMAIS y ajouter un patch dermique, cela présente de forts risques cardiovasculaires.

Est-ce que la cigarette électronique fonctionne ?

Les liquides de vapotage contenant de la nicotine, peuvent comme des cigarettes classiques, entraîner une dépendance à la nicotine. Et même si la cigarette électronique peut s’avérer moins dangereuse, d’autres études expliquent qu’elle n’est pas sans conséquences pour la santé. Notamment au niveau des capacités pulmonaires. La nicotine des e-liquides reste malgré tout de la nicotine, néfaste pour les poumons évidemment ! En France, en 2019, il semblerait que 700 000 fumeurs aient pu stopper leur consommation de tabac grâce à la cigarette électronique entre 2010 et 2017.

Mais si 80% des vapoteurs toujours fumeurs, ont pu se passer de cigarettes classiques, 20% continuent de fumer les deux substances. Le mois sans tabac est déjà commencé, mais vous pouvez vous inscrire pour un programme de 40 jours… Avec un peu de chance vous pourrez débuter l’année 2022 sans pause cigarette pendant le réveillon ! Et votre santé ne s’en portera que mieux !

Source
France3-Régions.fr

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page