Santé

Selon cette étude, l’ostéopathie n’aurait qu’un effet placebo sur les douleurs lombaires chroniques !

Adeptes de l'ostéopathie ou complétement réfractaire, une récente étude scientifique française estime que l'ostéopathie n'est pas plus efficace qu'un effet placebo sur les douleurs lombaires chroniques... Elle ne dit pas que cela ne fonctionne pas, mais pas plus que des manipulations placebo !

Une récente étude menée par l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), l’Inserm et l’université de Paris, tacle les effets de l’ostéopathie sur les maux de dos ! Cette étude risque de mettre vent debout les ostéopathes et les adeptes de cette pratique. Mais elle confortera aussi, ceux qui pensent que l’ostéopathie ne soigne pas le mal de dos !

Cette étude menée pendant 10 ans sur 400 patients souffrant de mal de dos estime, sans détour, que l’ostéopathie ne soigne pas le mal de dos. Et, va plus loin en affirmant que c’est un effet placebo ! Aucune « pertinence clinique » n’a pu être démontrée selon cette étude !

L’étude menée

Cette étude scientifique publiée le 15 mars dernier dans la revue médicale Jama a suivi 400 patients souffrant de lombalgie chronique. La lombalgie chronique étant actée dès que les douleurs persistent au-delà de 3 mois. 200 patients bénéficiaient de six séances d’ostéopathie sur trois mois, d’autres de manipulations placebo.

Les patients ont ensuite été évalués par le Score de Québec, qui mesure les répercussions fonctionnelles de la lombalgie sur des gestes simples de la vie courante. Le score de Québec se mesure sur une échelle qui va de 0 (pas de répercussion) à 100 (répercussion maximale).

Les résultats

Les chercheurs ont ensuite évalué le retentissement de la lombalgie sur les activités de la vie quotidienne. Ce retentissement se mesure par le score de Québec, allant de 0 point (pas de retentissement) à 100 points (retentissement maximal). Résultat : “À trois mois, la réduction moyenne du score de Québec était de -4,7 points dans le groupe ostéopathie et de -1,3 points dans le groupe placebo. À douze mois, la différence moyenne entre les deux groupes en terme de réduction du score de Québec était de -4,3 points et en terme de réduction de la douleur de -2,0.”

Selon cette étude, l'ostéopathie aurait un effet placebo sur les douleurs lombaires chroniques !
Les manipulations ostéopathiques n’auraient pas d’effets sur la qualité de vie. Crédit photo : Shutterstock / ABO PHOTOGRAPHY

La conclusion

Les chercheurs ne disent pas que l’ostéopathie est inefficace. Mais, ils expliquent les différences entre les deux groupes ne sont pas assez « franches ». Ce qui ne leur permet pas de juger l’ostéopathie comme « cliniquement pertinente » ! Les manipulations ostéopathiques n’auraient pas d’effets sur la qualité de vie, la consommation de médicaments ou la douleur.

Dans une interview accordée à Libération, le Pr François Rannou, qui a dirigé l’étude, explique. “En fait cela ne marche pas, ou plus exactement cela marche aussi bien qu’un placebo”. Rappelons que l’effet placebo est un procédé thérapeutique n’ayant pas d’efficacité propre ou spécifique mais agissant sur le patient par des mécanismes psychologiques et physiologiques.

Et vous plutôt ostéopathes ou pas du tout ?

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page