Science

Pendant votre confinement, participez à la première étude mondiale sur la capacité d’adaptation du cerveau humain.

Human Adaptation Institute lance une nouvelle étude scientifique et universelle qui a pour objectif de comprendre les impacts sociaux de la santé mentale - psychologique, psychiatrique et cognitif de la gestion de la crise COVID-19

Le confinement, personne n’aurait imaginé un jour une telle expérience ! Pourtant sans préparation, les citoyens de tous les pays (ou en majeure partie) vont devoir s’adapter à une nouvelle organisation, autant physique que psychologique.

Une épreuve que seuls les militaires, les explorateurs ou mêmes les prisonniers connaissent car ils ont été formés pour vivre ces durs moments d’isolement. Comment allons-nous tous agir ou réagir au fil du temps, maintenant que nous sommes tous cloîtrés entre quatre murs ? Anxiété, panique, créativité, lâcher-prise, meilleure concentration… Nous allons tous pouvoir découvrir qui nous sommes vraiment et quel est notre degré d’adaptation à la situation du Covid-19.

Faire grandir l’humain pour préserver notre planète, c’est la signature de Human Adaptation Institute, fondé par Christian Clot, l’explorateur aventurier des milieux extrêmes. Cet institut de recherches et d’actions étudie les capacités d’adaptation humaines comme l’évolution et l’adaptation de notre physiologie et de notre cerveau, afin de mieux comprendre nos capacités.

L’un de leurs objectifs fondamentaux est de proposer des solutions concrètes pour se préparer, gérer les situations de transformations et ainsi mieux former les humains à vivre demain. L’ensemble des études de Human Adaptation Institute est exclusivement réalisé lors de situations réelles, vécues par des humains, afin de mieux comprendre les leviers cognitifs et sociaux des changements de paradigmes situationnels.

https://www.instagram.com/p/B-PYh2_CBxP/

Dans le contexte actuel, Human Adaptation Institute lance une nouvelle étude scientifique et universelle qui a pour objectif de comprendre les impacts sociaux de la santé mentale – psychologique, psychiatrique et cognitif de la gestion de la crise COVID-19, ainsi que les adaptations à court et long terme qu’elle va générer. Selon Christian Clot, ‘A ce jour, aucune étude sur les confinements involontaires n’a été menée sur les impacts mentaux et sociaux au cours d’un évènement paroxysmique aussi conséquent que la crise due au COVID-19. Nous souhaiterions obtenir le plus grand nombre de réponses possibles, afin que cette étude nous apporte les meilleurs indicateurs sur l’état psychologique de la population pendant le déroulé de cette crise.’

Cette étude est une première dans ce type de situation. Elle va suivre le déroulement de l’événement au travers de l’évolution des conditions mentales d’un nombre conséquent de citoyens. Lancée à vaste échelle le 22 mars, elle va évaluer l’ensemble des couches sociétales en matière d’âges, de métiers ou de situations de vie durant la crise.

En cette période de confinement, la méthodologie est basée sur une série de questionnaires évolutifs, qui évaluent à la fois la condition mentale, les états motivationnels et les projections adaptatives. Les questionnaires seront hebdomadaires durant le confinement, puis bimensuels durant la période de sortie de crise, sur la base du volontariat, sans prélèvements de données personnelles. Ils seront adaptés au fil des besoins et des évolutions. Dans un second temps, de six mois et un an après la fin déclarée de la crise, des travaux sur la mémoire et la projection mentale seront menés, toujours par le biais de questionnaires, d’interviews et de tests cognitifs, afin de compléter la vision adaptative.

Étudier les moments de charge mentale

Les objectifs de cette étude sont divers. Dans un premier temps, grâce aux analyses paramétriques hebdomadaires, Human Adaptation Institute souhaite identifier les impacts sociaux et traumas de stress immédiats face aux évolutions de l’évènement en cours. Ainsi, l’étude contribuera à prendre des décisions éclairées dans la gestion des risques sociaux, psychologiques, psychiatriques et cognitifs du confinement. Dans un second temps, elle décryptera les mécanismes d’adaptation qui vont être mis en œuvre, à titre individuel et collectif. La volonté de l’institut est ainsi de faire évoluer les outils en cas de survenance de nouvelles crises et d’adapter nos changements de paradigmes nécessaires pour amender leur survenance.

Christian Clot : ‘De cette situation unique et particulièrement stressante peuvent naitre des solutions innovantes pour le futur. Mais ces solutions ne seront applicables que lorsque que ce phénomène aura été analysé avec rigueur.‘

Alors, à vous! Par solidarité citoyenne, participez à l’étude de Human Adaptation Institute en suivant le lien suivant :  https://fr.research.net/r/covadapt                       

Étude menée en collaboration avec des chercheurs(es) des laboratoires et universités :  le Centre de Recherche Médecine, Sciences, Santé, Santé Mentale, Société / CERMES3 ; l’Institut du Cerveau (ICM) ; LIP PC2S-Université Savoie Mont Blanc ; Université Paris 2 Panthéon-Assas (Largepa), CHU de Caen.    

Vous ne connaissez pas encore Christian Clot ?

Créateur et directeur de Human Adaptation Institute, Christian est un explorateur-chercheur, spécialisé́ dans les conditions extrêmes de vie. Ses expéditions en auraient fait rêver plus d’un… Ou pas du tout ! Embarqué dans des expéditions dans les conditions les plus extrêmes, il a vécu plusieurs confinements involontaires comme une prise d’otage au Pérou ou encore, 13 jours dans une tempête en Cordillère de Darwin en 2004… Il a aussi vécu le théâtre de crises majeures lors de tsunamis. Les observations qu’il a mené́ in situ, l’ont conduit à créer Human Adaptation Institute. Il a initié ce travail d’étude il y a quatre maintenant, afin de le rendre utile à la société.

“C’est la capacité de l’humain à accepter, comprendre et modifier son comportement qui fera la différence. Une adaptation qui passe par des changements de paradigme dans nos fonctionnements actuels.” – Christian Clot

Crédit photo : Christian Clot / Lucas Santucci/Agence Zeppelin/Adaptation

Pendant votre confinement, participez à la première étude mondiale sur la capacité d'adaptation du cerveau humain.

Rédigé par Cécile Ravaux

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Cécile Ravaux

Journaliste d'impact / StoryTeller / StoryMaker / Environnement - RSE - économie collaborative, sociale et solidaire
Bouton retour en haut de la page