Science

Stephen Hawking: Pour ne pas disparaître, l’homme doit être capable de vivre sur une autre planète

Stephen Hawking vient de lancer un appel urgent pour la poursuite des programmes d’exploration spatiale. Selon Hawking, si l’homme n’est pas capable de vivre sur une autre planète d’ici le prochain millénaire, notre espèce serait vouée à disparaître.

Nous devons continuer à explorer l’espace pour le bien de l’humanité

a récemment déclaré Hawking lors d’une manifestation à l’hôpital Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles.

Hawking est un partisan de longue date de l’exploration spatiale. Il estime que notre planète est devenue trop fragile pour continuer à abriter et subvenir aux besoins de toute la population humaine.

En 2011, il avait annoncé au quotidien Winnipeg Free Pres.

La démographie et notre utilisation des ressources limitées de la planète sont en croissance exponentielle, ainsi que notre capacité technique à changer l’environnement.

Notre code génétique porte encore les traces d’égoïsme et d’instincts agressifs qui étaient nécessaires à notre survie. Il sera difficile, voire impossible d’éviter une catastrophe au cours des cent prochaines années, sans parler du prochain millénaire…

Hawking a également ajouté:

 Notre seule chance de survie à long terme est de ne pas rester tapi sur la planète Terre, mais de nous propager dans l’espace.

Malheureusement, l’exploration spatiale n’est pas épargnée par la crise financière mondiale. Les réductions de dépenses ont été très importantes. A titre d’exemple, la NASA a réduit ses dépenses de 300 millions de dollars juste pour cette année.

À LIRE AUSSI :
Découverte d'un système planétaire rarissime avec deux exoplanètes qui tournent "à l'envers" autour de leur étoile

Cependant, l’exploration doit absolument continuer. Récemment, le programme Kepler a permis de découvrir des dizaines de planètes potentiellement habitables. Et avec les nouvelles technologies, telles que les moteurs à fusion, le voyage vers ces planètes pourrait être possible d’ici quelques centaines d’années.

Combien de personnes sont sur ​​Mars en ce moment ?

C’est ce que nous réalisons aujourd’hui qui va déterminer notre futur: Nous devons continuer à regarder vers les étoiles.

Source

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Un commentaire

  1. L’homme
    ferait mieux d’apprendre à vivre correctement sur sa planète, notamment en régulant ses naissances, mais je
    comprends, vu l’énorme difficulté que ça soulève, qu’on se tourne vers
    l’exploration spatiale. Résoudre d’énormes problèmes techniques parait
    plus facile que de moraliser notre mode de vie et rendre l’homme raisonnable ! Et ça, cette pagaille, repose sur quoi ? Prolifération de l’homme au détriment des ressources… Et puis la loi du
    marché, course au profit effrénée, au détriment de toute autre considération. Voilà ce qui rend notre survie impossible, si nous ne changeons pas. Vous introduisez la régulation des naissances, vous enlevez la notion de profit, vous la remplacez par
    celle de coopération et d’entraide, et observez tout ce qui change,
    immédiatement. Oui, de tels changements demanderaient une modification profonde des mentalités. C’est pour ça qu’il parait plus abordable de partir à Tataouine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page