Des analyses sanguines ont été effectués dans des villages du Nord-Ouest de l’Angleterre et ont permis d’isoler le «sang viking ». David Goldstein, le généticien de la Columbia University (USA) qui a effectué cette analyse indique qu’ils y a certains marqueurs dans l’ADN qui permettent d’indiquer une origine Viking.

Pour confirmer ses résultats, David a comparé plus de 2 000 échantillons de salive d’habitants de Scandinavie.

History_Vikings_Prepare_for_War_SF_HD_still_624x352

À Valognes, dans la manche (50) aura lieu des tests ADN sur des habitants volontaires de Normandie. Cette étude de l’Université de Leicester (Royaume-Uni) permettra de retrouver leurs héritage scandinave. Le but de l’étude étant de découvrir les origines de la colonisation et du peuplement de cette partie de la Normandie aux IXe et Xe. siècles.

Mesurant près de 2 mètres et les scandinaves étant plutôt grand, mais surtout en étant originaire de Normandie (notamment une partie de la Manche), je devrais peut-être passer un test ADN également :).

Via Sophie Quesnel pour Normandie Actu

   
56 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1