Société

Des influenceurs attaqués en justice par Amazon pour contrefaçon et escroquerie

Amazon a déposé plainte contre des influenceurs de réseaux sociaux qu’elle accuse d’avoir promu la vente d’articles contrefaits. Les articles en question ont été référencés sur sa plateforme.

Grâce à son statut de géant du e-commerce, Amazon intéresse un grand nombre de vendeurs qui désirent proposer leurs produits à l’échelle nationale et à l’international. Parmi ceux-ci, il y a des influenceurs de réseaux sociaux qui utilisent les plateformes de réseautage social pour promouvoir leurs articles avant de rediriger les acheteurs vers Amazon.

Il semblerait malheureusement que certains professionnels abusent de cette technique pour vendre des produits contrefaits. C’est le cas de quelques influenceurs et entreprises que la firme de Jeff Bezos poursuit actuellement en justice.

De faux produits de luxe

Dans le cadre de cette poursuite judiciaire, Amazon a déposé plainte auprès du tribunal du district ouest de Washington explique le marketplace dans un communiqué de presse. Relayé par le site d’information Zdnet, le document a été rendu public il y a quelques jours et accuse une dizaine d’influenceurs et de professionnels d’avoir mis en œuvre des stratagèmes visant à promouvoir de faux produits de luxe auprès des internautes.

En plus d’accuser de contrefaçon les 13 personnes physiques et morales ciblées par la plainte, le géant du e-commerce se dit être victime d’un acte de tromperie dont l’objectif était de duper son système de vérification. Parmi les accusés, il y a des personnalités d’Instagram, Facebook et TikTok.

À LIRE AUSSI :  Amazon casse les prix sur les enceintes Echo (Dot, Flex, Plus)

Amazon les accuse d’avoir participé à une escroquerie qui consistait à mettre en avant sur leurs profils des articles contrefaits vendus par des vendeurs complices sur la plateforme en ligne. La société explique dans sa plainte que les influenceurs « se sont montrés très malins« .

Des photos d’articles placées côte à côte

En effet, ils auraient affiché côte à côte des photos d’articles génériques sans marque et un produit de luxe contrefait. Avec cette ruse, ils auraient réussi à convaincre des internautes à procéder à l’achat, notamment en les invitant à commander un article répertorié sur Amazon et en leur promettant de recevoir un produit (contrefait) encore plus intéressant.

Amazon aurait porté plainte contre Instagram et des influenceurs TikTok pour contrefaçon et escroquerie
Capture d’écran

Il convient de noter que ce n’est pas la première fois qu’Amazon poursuit en justice des individus accusés de contrefaçon et d’escroquerie. Ces dernières années, la société a renforcé ses mesures de lutte contre les arnaques.

L’année dernière, elle a même investi près d’un demi-milliard de dollars afin de renforcer la capacité de son équipe en charge de la prévention des actes d’escroquerie. En juin dernier, le géant américain a aussi mis en place une structure dont le rôle consiste à engager des poursuites contre les « mauvais acteurs » impliqués dans la vente de produits illégaux.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page