La chute des prix des panneaux solaires chinois menace l’un des plus grands sites de production d’Europe

Meyer Burger pourrait fermer l'un de ses principaux sites de production de panneaux solaires en Europe. Si la décision était prise, les conséquences pour le secteur européen de l'énergie photovoltaïque pourraient être lourdes.

Meyer Burger a fait son incursion sur le marché du photovoltaïque au début des années 2000. Elle détient une importante part de marché qui en fait l’un des leaders mondiaux de l’énergie solaire. Malheureusement, tout n’est pas rose pour le groupe suisse. Dans un récent communiqué de presse dévoilé par le site Business Insider, l’entreprise a annoncé que son usine de Freiberg, en Allemagne, était menacée de fermeture. Meyer Burger cite la concurrence chinoise comme l’une des principales menaces auxquelles les fabricants européens sont confrontés. En effet, depuis la fin de la barrière douanière instaurée par l’Europe de 2013 à 2018, les importations de panneaux solaires provenant de Chine ont presque quadruplé.

Une offre excédentaire

Les marques chinoises représentent actuellement près de 90 % du marché européen de l’énergie solaire photovoltaïque, contre 78 % au niveau mondial. Selon un rapport du cabinet norvégien Rystad, en 2023, 100 gigawatts de modules photovoltaïques fabriqués en Chine ont été stockés dans les entrepôts de l’Europe. Cela constitue plus de deux fois la capacité d’installation du continent en une année. Face à ce déferlement des équipements solaires chinois, Meyer Burger envisage de fermer son site de Freiberg inauguré il y a à peine deux ans et demi. « Compte tenu de la détérioration de l’environnement de marché en Europe, la poursuite d’une production solaire européenne à grande échelle n’est pas viable pour le moment », a déclaré la société dans son communiqué.

La concurrence est rude…

La décision finale est attendue pour ce mois-ci. En cas d’adoption, la fermeture pourrait intervenir dès le début du second trimestre 2024. En réponse à cette déclaration, le cours de l’action du groupe a fait une chute vertigineuse de 46 % à Zurich. Selon les experts, la concurrence chinoise a entrainé une baisse des prix des panneaux solaires de 50 % dans le Vieux Continent en 2023. Et la situation risque d’empirer pour les constructeurs européens. Selon l’Agence internationale de l’énergie, la Chine prévoit d’étendre sa capacité de fabrication de panneaux solaires de 85 % d’ici à 2028.

Un manque de soutien politique

Meyer Burger déplore le manque de soutien des décideurs politiques face à ce danger qui plane sur l’industrie européenne du photovoltaïque. Les États-Unis et l’Inde, par exemple, ont déjà pris des mesures pour restreindre l’accès des produits solaires chinois à leur marché afin de favoriser les fabricants locaux. Pour compenser l’éventuelle fermeture de son usine de Freiberg, Meyer Burger envisage de booster sa production aux États-Unis.

Quelle surface de panneaux solaires avez-vous besoin pour votre installation ?
Quelle surface de panneaux solaires avez-vous besoin pour votre installation ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

« Le retrait de Meyer Burger en tant que fabricant de modules solaires en Europe renforcerait la dépendance du continent à l’égard des importations en provenance de Chine », a averti le groupe. Plus d’informations ici. Que pensez-vous de la domination chinoise sur le marché du photovoltaïque ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
businessinsider.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Un commentaire

  1. Je le répète à veut l’entendre, je suis convaincu que le parlement européen est sujet à des trafics d’influence et qu’il a de la corruption. Rien d’autre ne peut expliquer des décisions aberrantes en ce qui concerne l’écologie punitive et autres qui jouent en défaveur de nos économies européennes au profit des pays asiatiques ou en voie de développement.
    Il suffit de prendre conscience des choix européens en ce qui concerne l’automobile, l’agriculture, …….
    C’est un point de vue que je me suis permis de porter à la connaissance du secrétariat de la présidence de la république.
    J’ai reçu en retour un mail personnalisé indiquant que mon mail avait été transmis à qui de droit.
    L’EUROPE ne pourra montrer l’exemple qu’en restant économiquement fort, mais ce n’est pas la préoccupation des corrompus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page