« La compassion est sexy…Go vegan », une manifestation en lingerie à Lyon pour soutenir la cause animale

Tandis que beaucoup faisaient leurs dernières courses de Noël, des militants lyonnais ont défilé en lingerie pour élever la voix contre l'exploitation animale. Retour sur un événement engagé et plein d'humour.

Que faisiez-vous le 16 décembre dernier ? Vos dernières courses de Noël ? À Lyon, rue de la République, des militants animalistes, eux, défilaient en lingerie en plein mois de décembre pour soutenir la cause animale. Un défilé débordant d’humour et haut en couleurs avec des slogans comme « La compassion est sexy… Go vegan » ou « tu es libre de ton corps, les animaux devraient l’être » aussi. L’objectif de ce défilé hivernal étant de récolter des fonds pour le Cercle de Pan, une association de protection des animaux et de la nature basée dans la Loire. Retour sur ce drôle de défilé pour une cause importante : les animaux !

Le défilé lyonnais, pourquoi faire ?

« Nous sommes en lingerie en plein hiver pour les animaux d’élevage qui, eux, n’ont aucun répit par temps de froid extrême ou de canicule. Aujourd’hui, nous pouvons être heureux, sexy, sportifs, et en bonne santé sans exploiter ni tuer des animaux. Nous pouvons nous régaler de nos plats préférés en version végane. Alors pourquoi continuer à financer un système de violence inutile quand nous avons le choix de faire autrement ? Refusons de financer les industries de viande, produits laitiers, œufs, poissons, cuir, laine, vivisection, cirques, zoos et toute industrie qui exploite et tue des animaux. Choisissons la compassion », expliquent Natasha Garnier et Ilhana Nowak, engagées lyonnaises, dans un communiqué de presse.

Des manifestantes pour la cause animale défilent en lingerie à Lyon.
Des manifestantes pour la cause animale défilent en lingerie à Lyon. Crédit photo : Nathalie B

L’idée étant de vendre un maximum de calendriers pour verser des fonds à l’association. Sur ce calendrier, les photos sexy de militants et de militantes visent uniquement à sensibiliser sur la cause animale. Et s’ils veulent sensibiliser, c’est parce que 43 millions d’animaux sont tués en France, chaque jour, pour notre consommation humaine. Pourtant, depuis 2012, l’animal est reconnu comme un être sensible, souffrant donc, et ressentant des émotions !  Cette action a également pour objectif de démontrer, par l’exemple, que le régime végétalien équilibré convient à tous les stades de la vie.

Qu’est-ce qu’une personne animaliste ?

Être animaliste revient à défendre la cause des droits des animaux en reconnaissant leur droit à une considération éthique et morale. Les animalistes ont à cœur de soutenir la cause animale et s’opposent à l’exploitation de l’animal et aux souffrances qui en découlent. Ils engagent alors des actions dénonçant les expérimentations scientifiques ou toute pratique pouvant provoquer de la souffrance à l’animal. Devant le Parlement Européen, la représentante du parti animaliste est Hélène Thouy, cofondatrice du parti et avocate bordelaise. Dans cette instance européenne, les députés animalistes tentent d’engager des actions visant à respecter le droit des animaux dans son entièreté.

Une manifestation en lingerie pour la cause animale à Lyon.
Une manifestation en lingerie pour la cause animale à Lyon. Crédit photo : Nathalie B

L’antispécisme, une notion un peu différente de l’animalisme

En France, l’association L214 est peut-être la plus représentative de ce mouvement, dénonçant la souffrance des animaux d’abattoirs tués dans des conditions abominables. Politiquement, le représentant de ce parti, plutôt extrême, est Aymeric Caron, député de La France Insoumise et auteur d’un livre Antispéciste, qui explique le fondement de cette notion de soutien à la cause animale. Les antispécistes remettent en question la hiérarchie traditionnelle qui accorde une valeur morale supérieure aux êtres humains, affirmant que tous les êtres sensibles, indépendamment de leur statut biologique, méritent une considération éthique égale.

Le collectif a récolté 370 € pour le Cercle de PAN, une association de protection des animaux et de la nature dans la Loire.
Le collectif a récolté 370 € pour le Cercle de PAN, une association de protection des animaux et de la nature dans la Loire.  Crédit photo : Nathalie B

Ils s’opposent au spécisme, défendant les intérêts et droits des animaux non humains, condamnant les pratiques telles que l’élevage intensif, l’expérimentation animale, la chasse et d’autres formes d’utilisation animale injustifiée. C’est une notion un peu plus extrême que l’animaliste qui veut soutenir la cause animale et effectuer des actions pacifistes comme ce défilé de lingerie, pour toucher le cœur des personnes. Plus d’informations : lecercledepan.fr. Que pensez-vous de ce happening ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lecercledepan.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page