Environnement

Lyon: des militantes VeganImpact en lingerie rue de la république pour se faire voir (et surtout entendre)

Samedi dernier, on a pu croiser dans l'une des plus grandes rues de Lyon des militantes en lingerie, prônant l'arrêt immédiat de la consommation de viande. Retour sur cet évènement aux allures de "happening".

Ce samedi 20 août, plusieurs membres de l’association VeganImpact sont descendus rue de la République, dans le deuxième arrondissement de Lyon, une des artères les plus fréquentées de la ville des Lumières, pour manifester. Afin d’attirer l’attention des passants et se faire entendre, les militantes, panneaux en main, ont manifesté en lingerie.
Retour sur cette opération qui a pour but de dénoncer les conditions de vie des animaux, notamment dans l’industrie agro-alimentaire.

Une opération visible

Les manifestantes ont décidé de défiler en lingerie, afin d’attirer l’attention sur les panneaux qu’elles portent et surtout, sur le message qu’elles désirent véhiculer. A coup de phrases percutantes et de flyers, l’association souhaite faire prendre conscience des conséquences, terribles selon elle, de cette industrie, non seulement sur l’environnement mais également sur notre santé. Au delà des conditions d’élevage parfois atroces, dénoncées à de nombreuses reprises, l’association pointe du doigt le nombre de bêtes tuées chaque années, parlant ainsi de 1060 milliards d’animaux (marins et terrestres confondus) exécutés chaque année dans le monde; le document distribué informe aussi que ces chiffres devraient doubler d’ici 2050.

des militantes de l’association VeganImpact rue de la république à Lyon.
des militantes de l’association VeganImpact rue de la république à Lyon. Crédit photo : Alexandre Bonazzi pour Neozone

La sensibilité des animaux mise en avant

Alors que certains pays comme le Royaume-Uni reconnaissent certaines espèces comme des animaux doués de sensibilité, les militantes semblent mettre en avant cet argument. Ainsi, on peut lire “Mon corps m’appartient, celui des victimes de l’élevage ne leur appartient pas“, ou encore “les animaux n’ont pas le choix, vous l’avez. Go Vegan“. Souvent associées à l’antispécisme, défini comme suit par le Larousse: “Vision du monde qui récuse, la notion de hiérarchie entre les espèces animales (…), la supériorité de l’être humain sur les animaux.”, les associations militent pour un arrêt total et rapide de la consommation de viande, et de tout ce qu’elle implique.

À LIRE AUSSI :  La ville d'Haarlem aux Pays-Bas interdira la publicité pour la viande dès 2024...

L’impact environnemental au cœur du débat

L’association met en avant un sujet qui concerne notre actualité, plus que jamais en ces vagues de canicule exceptionnelles : le réchauffement climatique. En effet, l’industrie agro-alimentaire, dont fait partie l’élevage, est l’un des secteurs qui produit le plus de gaz a effet de serre, comme l’indique le Ministère de la Transition Ecologique. A l’heure ou nous constatons chaque jour les conséquences de ce phénomène sur notre environnement, VeganImpact rappelle l’urgence de réagir, et les moyens à disposition pour le faire.

Etre Vegan serait bon pour la santé

L’association VeganImpact ne manque pas de nous rappeler nos intérêts à ne plus manger de viande. En effet, selon leurs informations, “La croyance selon laquelle la viande et les produits laitiers sont nécessaires à notre santé est un mythe”, précisant que la consommation de viande augmenterait au contraire le risque de développer de nombreuses maladies. Mais aussi que nous pouvons trouver tes les éléments essentiels à notre métabolisme dans les végétaux et les minéraux. Une question qui divise et continue de faire débat… Et c’est peut-être bien là l’objectif de l’association: pousser les gens à se questionner, à parler, et surtout, se faire entendre. Avec ce genre d’opération, le dernier objectif semble être atteint haut la main ! Plus d’infos: VeganImpact.com

Sow Lane

Amoureuse des mots, chaque être humain est un livre à découvrir ! (j'ai déjà fait un tour de coussin massant et j'ai pas fait un article)

10 commentaires

  1. Tous les extrêmes doivent être combattu avec force, et les vegans aussi !
    Pourquoi toutes les minorités mettent la pagaille ? Ils peuvent pas vivre leurs convictions sans emm. der les autres ?

  2. Je ne leur interdit pas de manger des légumes, alors pourquoi m’interdiraient ils de me régaler de bonne viande bien saignante…!? Chacun son estomac ..!!!

  3. Les animaux sont des êtres vivants il faut les respecter elles ont bien raison de défendre la cause animale continuez votre combat he fais des dons a certaines associations pour participer aussi à leur protection

  4. Être venant n est pas meilleur pour la santé, pas meilleur pour la planète non plus, c est une idée fixe de personne qui passe trop de temps à réfléchir sans avoir toutes les données nécessaires, surtout dé fausser données, l élevage des ruminants stocké du carbone et évidemment dégage du méthane,
    Produire des céréales pollue, un débat interminable

  5. Moi je suis vegan par procuration : en mangeant vdu boeuf, je mange de l’herbe pretransformée en protéines.

  6. Ne pas interdire de manger de la viande
    Les vegans sonts minoritaires aujourd’hui et pour longtemps malheureusement pour eux
    En effet
    3 réflexion constaté dans ma petite vie
    Dans ma famille cousin vegan
    Résultats leur fils née vegan, direction la caisse à sapin à 26 ans
    2 un autre cousin végétarien forcé encore direction la caisse à sapin

    3 hospital de dinan, la moitié d un étage remplis d enfants entre 10 et 16 ans condamné à une mort lente car ils onts eu à la place du lait de vache du lait de soja les parents avec leurs responsabilités que fonts ils aujourd’hui

    Enfin un végétarien dans ma société bâtiment, à un coup de fatigue tout les jours entre 13h00 et 17h00

    Progresser dans la gestion de la souffrance animale oui
    Mais arrêté de nous enfumé avec vos grandes idées
    Merci
    Car grâce à vous et votre soi disant progrès d ici 10 ans plus besoin de femmes pour faire des enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page