Environnement

La ville d’Haarlem aux Pays-Bas interdira la publicité pour la viande dès 2024…

La filière de la viande a été ajoutée à une liste de produits contribuant à la crise climatique... La ville de Haarlem en a donc interdit la publicité dans les lieux publics !

Nous entendons beaucoup parler du réchauffement climatique et nous en sentons déjà certaines conséquences. Canicule, sécheresse, orages, pluies diluviennes, manque d’eau potable, etc. Il est un domaine qui entre aussi dans cette crise climatique dont nous avons conscience: celui de la consommation de la viande. L’élevage est responsable d’une certaine pollution liée à l’alimentation des animaux, ainsi qu’à leurs besoins naturels. Pour tenter de réduire la consommation de viande de ses habitants, Haarlem aux Pays-Bas, qui en compte 160 000, a tout simplement décidé d’interdire la publicité pour la viande dans les lieux publics tels que les bus, abris ou écrans de publicité. Explications.

Une première mondiale !

Dans le but de réduire la consommation de viande, et par la même occasion les gaz à effet de serre qui en découlent, la municipalité de Haarlem devient la première ville au monde à interdire de promouvoir la viande dans les espaces publics. Cette interdiction sera effective dès 2024, puisque la viande a été ajoutée à une liste de produits ou actions contribuant à l’aggravation de la crise climatique. De récentes études expliquent que la production alimentaire mondiale provoque un tiers des émissions de chaleur de la planète et que la consommation (et la production) de viande est deux fois plus polluante que les aliments d’origine végétale. Cela a suffit à prendre cette décision unique au monde !

Manger plus de viande pour aider les animaux ? En voilà une drôle d'idée..
“La consommation (et la production) de viande est deux fois plus polluante que les aliments d’origine végétale”… Crédit photo : Shutterstock

Pourquoi la production de viande pollue ?

Evidemment, cette décision suscite la colère des filières de la viande qui estiment que cela va trop loin… Concrètement, si l’élevage pollue, c’est à cause de plusieurs facteurs, à commencer par l’abattage des forêts qui absorbent le dioxyde de carbone, pour en faire des pâturages et des engrais utilisés pour que l’alimentation des animaux soit riche en azote. Aussi, le bétail produit lui-même du méthane par ses gaz naturels. Ziggy Klazes, conseillère municipale du parti GroenLinks, qui a rédigé la motion interdisant la publicité pour la viande, a déclaré “Nous ne sommes pas concernés par ce que les gens font cuire et rôtir dans leur propre cuisine ; si les gens veulent continuer à manger de la viande, très bien… Nous ne pouvons pas dire aux gens qu’il y a une crise climatique et les encourager à acheter des produits qui font partie de cette cause”.

D’autres publicités interdites à Haarlem

La viande ne pourra donc plus être promue en 2024 dans cette ville située à l’ouest d’Amsterdam, la capitale. Mais ce sera aussi le cas des voitures essence ou diesel, des combustibles fossiles ou encore des vols en avion à des fins de vacances. L’interdiction a été décidée pour 2024, date de fin des contrats existants avec certaines sociétés qui fabriquent les produits bientôt interdits.

Cette décision sème la zizanie au conseil municipal et notamment pour le groupe Trots Haarlem. Son leader Sander van den Raadt, a déclaré la chose suivante : “Il est remarquable que la municipalité de Haarlem organise une grande campagne d’affichage selon laquelle vous pouvez être vous-même à Haarlem et aimer qui vous voulez, mais si vous aimez la viande au lieu de l’herbe tendre, ‘la brigade partronisante’ viendra vous dire que vous avez complètement tort.” On se dit quand même que madame Ziggy Klazes est probablement végétarienne non ?

Source
Theguardian.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page