Société

Londres : 200 tiny-houses pour les sans-abris pour offrir des “logements sociaux plus humains”

Pour faire face au nombre grandissant de sans-abris au Royaume-Uni, l'Armée du Salut propose des pods (maisons modulaires). Mais pour en construire 200 en 5 ans, elle a besoin du soutien des autorités britanniques !

Et si cet hiver, les sans-abris pouvaient profiter d’un abri pérenne, au chaud, avec un coût de fonctionnement d’environ 6€ par jour ? C’est l’incroyable défi que lance aux autorités britanniques l’Armée du Salut locale. Bien mieux qu’un hébergement temporaire, 200 tiny-houses, ici appelées PODS pourraient sortir de terre en 5 ans seulement ! A Londres, la première Pod vient d’être installée dans les jardins de l’abbaye de Westminster !

Tout un symbole pour alerter les autorités britanniques sur les besoins grandissants de logements pour ceux qui n’en n’ont plus. Un projet d’un peu plus de 12 millions d’euros, qui pourrait rendre la vie des mal logés un peu plus douce !

Les pods c’est quoi exactement ?

Sur le même principe que les Tiny-House lyonnaises destinées aux jeunes en situation précaire, l’Armée du Salut anglaise souhaite installer 200 pods en 5 ans ! Ces petites maisons entièrement meublées avec cuisine et salles de bains sont en plus, une référence en matière d’efficacité énergétique. Mais, également en matière d’isolation acoustique. Chaque tiny-house aurait une durée de vie de 60 ans et les propriétaires fonciers sont invités à faire connaître leurs parcelles disponibles pour les accueillir !

Solidarité : le calendrier de l'avent inversé et des boîtes solidaires pour réchauffer les cœurs à Noël
Londres : 200 tiny-houses pour les sans-abris pour offrir des "logements sociaux plus humains"
Crédit photo : Salvation Army

D’où vient ce projet ?

Un enfant de 10 ans avait fait don de l’argent récolté par « la petite souris » pour construire des maisons à ceux qui n’en n’avaient pas ou plus. Ce projet est l’oeuvre de trois organisations : l’Armée du Salut, Citizens UK et le développeur primé Hill Group. Les trois organisations s’unissent pour tenter de redonner un toit à ceux qui avaient été mis sur le banc de touche de la société ! La première maison modulaire baptisée SoloHaus ouvrait “sa porte” le 28 juin dernier près de l’abbaye de Westminster.

Un appel solennel aux autorités britanniques !

Selon les initiateurs de ce projet, il ne faut pas un énorme lopin de terre pour construire ces petites maisons. Ils en appellent alors aux autorités du pays, mais également aux municipalités, et aux propriétaires pour soutenir leur programme ! Le lieutenant-colonel Drew McCombe, de l’Armée du Salut, déclarait il y a peu : « Nous avons des maisons modulaires bien conçues prêtes à être installées, une expertise nationale dans le soutien aux personnes sans-abri et des projets déjà en cours. »

L'Armée du Salut anglaise lance un programme de 200 tiny-houses pour les sans-abris !
Crédit photo : Salvation Army

Ce projet Ilford est une alternative durable pour les sans-abris, de plus en plus nombreux dans le pays. Et pour ce projet, ils ont besoin du soutien des autorités, de permis de construire pour ériger ces logements modulaires… La crise de la Covid19 n’a fait qu’amplifier le nombre de sans-abris, et il y a semble-t-il urgence à réagir !

Une association fabrique des tiny-houses sociales avec des "matériaux de déconstruction"

Une goutte d’eau dans un océan !

200 maisons modulaires en 5 ans, c’est seulement 200 personnes à l’abri ! Au regard des 4000 personnes qui dorment chaque nuit dans les rues du Royaume-Uni, c’est peu, mais c’est déjà énorme ! Car c’est aussi, une manière de leur offrir en plus d’un toit, une manière de se réinsérer dans la société…

Le but de cette initiative étant de créer un système de logements sociaux plus humains. Il leur faut maintenant le soutien du Ministère du Logement pour lancer le programme à travers le pays. Les tiny-house, d’abord considérées comme des résidences de loisirs, deviendraient-elles une alternative durable aux problèmes de logement ? C’est fort possible !

Source
mylondon.newsstandard.co.uk

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page