Société

Découvrez Victimes et Avenir, une association d’aide aux victimes d’accidents !

Cela peut tous nous arriver ! Un accident de la route, domestique, dans un lieu public ... Et le combat contre les assurances commence ! Victimes et Avenir peut aider toutes les victimes, mais elle a besoin de moyens, et pour le moment, elle en manque cruellement ! Comment l'aider ?

Victimes et Avenir ! Retenez bien ce nom, car il est fort possible que vous en entendiez parler dans les prochains mois… Victimes et Avenir, est une association d’aide aux victimes, spécialisée dans les d’accidents corporels et matériels, fondée par Maud Escriva en 2016… Une association loi 1901, qui, n’est pas encore reconnue d’utilité publique et qui donc, ne dispose d’aucune subvention gouvernementale !

Une hérésie quand on sait qu’il faut être reconnue d’utilité publique pour percevoir certaines subventions ou encore pouvoir toucher certains mécènes comme Google, ou encore pour que les personnes soumises à l’IFI puissent bénéficier d’une défiscalisation. Une hérésie aussi lorsque l’on sait ce que fait cette association pour les victimes ! Que l’on soit victime d’un accident de la route ou que l’un de nos proches décède dans un accident, le combat commence le jour où l’accident se produit ! Et ces combats durent parfois des années avec les assurances !

Qui est Maud Escriva ?

Maud Escriva déléguée générale de l’association se bat chaque jour avec force et détermination… Elle se bat pour que les victimes soient entendues, écoutées, accompagnées. Mais elle se bat aussi pour que les préjudices financiers d’un accident ne soient pas simplement des dossiers sur le bureau d’un avocat !

Ou encore pour que les autorités gouvernementales agissent vraiment pour la prévention et la sécurité routière ! Et arrêtent de se voiler la face sur les drames qui se jouent chaque jour en France ! Pour une fois, cet article, nous l’écrirons à la première personne ! La cause est trop importante et Maud a tellement besoin d’aide !

Découvrez Victimes et Avenir, une association d'aide aux victimes d'accidents qui a besoin d'aide !
Maud Escriva, lors de la présentation du court métrage à Réau (77). Crédit photo : Nathalie pour Neozone

La rencontre avec Maud Escriva

Dans la cadre de mon mandat d’élue municipale dans la commune de Réau (77), j’ai pu rencontrer Maud lors du visionnage d’un court métrage poignant ! Dans ce court-métrage, qui touche au plus profond de notre cœur, on comprend combien certains gestes semblant anodins, peuvent en fait être mortels…Un SMS au volant c’est un piéton tué ! Le non-respect des distances de sécurité, une famille décimée ! Et nous ne parlons pas de l’alcool ou des stupéfiants au volant, véritable fléau mortel de notre époque !

Découvrez Victimes et Avenir, une association d'aide aux victimes d'accidents qui a besoin d'aide !
Maud Escriva, lors de la présentation du court métrage à Réau (77). Crédit photo : Nathalie pour Neozone

Lorsque j’ai rencontré Maud, j’ai avant tout rencontré une femme qui se bat… Elle se bat contre vents et marées avec de petits moyens, mais toujours avec une force et une détermination qui l’honorent ! Pour elle, chaque « dossier » est une personne et non l’inverse ! Et derrière ces personnes, il y a des souffrances, des conséquences à un accident de la route que l’on ne soupçonne pas ! Et je ne pouvais décemment pas rester insensible à son cri d’alarme : faire connaître et reconnaître Victimes et Avenir !

Les conséquences inattendues d’un accident de la route !

Pour beaucoup d’entre nous, un accident de la route se résume à un traumatisme passager… Personne ne peut ressentir l’effet de la perte d’un proche, s’il ne l’a pas vécu. Outre la douleur de la perte d’un proche ou la survenue d’un handicap physique pérenne, il existe de nombreux « facteurs aggravants » après un accident de la route ! Toutes ces conséquences peuvent être prises en charge mais encore faut-il le savoir !

À LIRE AUSSI :
Les voitures-radars privatisées à l'Etat rapporteraient 20 fois plus que les voitures de la gendarmerie

Ainsi lors d’un accident ayant entraîné un décès, au préjudice moral, il faut ajouter

  • Des frais d’expertise en accidentologie
  • Des frais d’obsèques
  • Les conséquences financières d’un éventuel arrêt de travail
  • La survenue d’une dépression ou de troubles du comportement
  • Un déménagement potentiel, quand le responsable de l’accident est voisin de la victime ou quand l’accident se produit à la porte du jardin !

Et toutes ces conséquences sont normalement prises en charge par les assurances… MAIS c’est parfois des années de combat qui découragent les assurés ! Et c’est à ce moment-là que Victimes et Avenir peut vous aider !

Les détails de l’association

“Les démarches nécessaires à l’obtention d’une indemnité permettant de couvrir vos frais sont souvent longues et fastidieuses. Victimes et Avenir vous accompagne auprès des compagnies d’assurances et des administrations en s’appuyant sur l’expertise de nos différents partenaires qu’ils soient avocats conseils ou professionnels de santé (…) L’association ne demande aucune prestation financière aux victimes, l’adhésion est facultative et fixée à 10 €. Victimes et Avenir est reconnue d’intérêt général au sens des articles 200-1. b et 238 bis-1 du CGI (réduction d’impôts sur l’IR et l’IS au titre du mécénat).” explique l’association sur son site internet.

Découvrez Victimes et Avenir, une association d'aide aux victimes d'accidents qui a besoin d'aide !
Crédit photo : Victimes et Avenir

Nous avons choisi de reprendre intégralement les éléments du site, car la cause est trop importante… Nous ne voudrions pas y faire une erreur ! L’association, basée en Seine-et-Marne s’adresse à toutes les victimes, quel que soit leur lieu d’habitation !

Comment aider Victimes et Avenir ?

L’association Victimes et Avenir pourtant reconnue d’intérêt générale fonctionne grâce aux dons et aux mécénats… Pour le moment, les portes ont du mal à s’ouvrir auprès des autorités publiques. Et malheureusement, les subventions de l’Etat sont inexistantes. Maud Escriva se bat sur tous les fronts pour pouvoir assurer la pérennité de son association ! Alors pour l’aider, il faut d’abord faire connaître cette association et la cause qu’elle défend : les victimes, toutes les victimes, qu’elles soient en tort ou pas d’ailleurs !

Plus nous parlerons de Victimes et Avenir, plus l’association aura la possibilité d’être soutenue par de grands groupes, en attendant de l’être par l’Etat Français ! Bien entendu, le soutien financier est primordial pour que perdure Victimes et Avenir. Pour soutenir l’association, il est possible de faire un don via la plateforme HelloAsso, de faire savoir à vos municipalités qu’elle existe, et qu’ils peuvent aussi la soutenir ! Un barème dédié aux communes pourra être envoyé sur simple demande ! Enfin si vous êtes chef d’entreprises, de start-up, ou de TPE et que vous avez envie de vous impliquer dans cette noble cause, c’est possible aussi ! Evidemment.

Nous aiderons Maud Escriva dès que nous en aurons la possibilité, c’est une urgence absolue que de pouvoir venir en aide à toutes les victimes ! Cette association doit absolument devenir une association subventionnée par les deniers publics ! C’est tout le combat de Victimes et Avenir et nous le soutenons de toutes nos forces !

Plus d’infos  :

  • Association Victimes et Avenir (Maud Escriva)
  • 12 rue de la Lampe 77100 NANTEUIL LES MEAUX
  • 07 84 33 85 70
  • contact@victimesetavenir.org

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page