On le rappelle à chaque fois, mais il est important de le préciser avant de commencer ce test : distinguons les “smartwatchs” (comme les Samsung Gear, Apple iWatch…) des “montres connectées” comme il est question aujourd’hui.

C’est une précision importante, car nous n’allons forcément pas demander et attendre les mêmes choses d’une montre à écran couleur et tactile d’une montre à boitier plus traditionnel.

Quels sont les choix et les technologies retenues par Casio pour mettre à jour ses G-Shock ? C’est ce que nous allons voir tout au long de ce test !

OUVERTURE ET DÉCOUVERTE :

C’est avec une certaine émotion qu’on vous présente cette magnifique Casio G-Shock G-STEEL GST-B100-1AER. Comme son nom à rallonge l’indique, elle est issue de la gamme G-Shock, des montres classées “indestructibles” (pour le commun des mortels), ou “franchement résistantes” (pour les gros bourrins qui passent leurs journées à les frapper à grands coups de marteau). A titre information, j’ai toujours ma G-Shock reçue le jour de mes 18 ans, qui est en parfait état de fonctionnement. Mon paternel, toujours les mains dans un moteur de camion ou de moto (catégorie “gros bourrin ++”, comme indiqué plus haut) arrive à les faire tenir 3 à 4 ans, là où toute la concurrence ne résiste à son traitement extrême que 3 à 4… mois, pour les meilleurs modèles.
La GST-B100 est plus particulièrement issue de la famille des G-Steel, des montres qui reprennent toutes les caractéristiques antichocs et anti-vibrations des G-Shock, tout en leur apportant une touche moins sport, mais beaucoup plus urbaine, chic, élégante, juste équilibre entre les matériaux haut de gamme et des finitions… brutes. Pour ne pas dire industrielles. On aime ou pas… nous c’est simple : ON ADORE !

CONTENU DE LA BOITE :

  • Boitier connecté Casio G-Shock GST-B100-1AER en acier de 53 mm (!!) de diamètre.
  • Bracelet noir en résine avec fermeture sécurisée
  • Boite / coffret métal
  • Petit manuel / garantie

PRISE EN MAIN / UTILISATION :

On a pas tous les jours le plaisir à NeozOne.org d’avoir entre les mains un produit aussi luxueux. Et l’expérience commence dès le packaging, qui reprend les formes angulaires et le style très “brut” du boitier. Une vrai réussite ! Les finitions sont à couper le souffle. On a vraiment l’impression d’avoir devant nous une pièce fraîchement usinée. Le pourtour du cadran en métal brossé est du plus bel effet. Le verre minéral ultra résistant vient sublimer le design exemplaire du boitier.

L’effet “doré” vient de notre éclairage chaud. La couronne est bien couleur acier brut.

Une fois sortie de son écrin protecteur, on se retrouve dans l’obligation de faire un constat clair : si vous cherchiez une montre discrète, fine, légère… passez votre chemin. C’est absolument pas la marque de fabrique de la maison G-Shock. Ici, c’est gros (+53mm de diamètre !), c’est lourd (+120g malgré le bracelet en résine), mais on ne peut en aucun cas reprocher à cette G-Shock de manquer de style et de caractère. Et comme j’ai toujours tendance à dire : une belle montre, on aime la porter, la sentir ! Une fois apposée sur notre poignet et réglée à notre taille, on se retrouve avec une montre plutôt équilibrée au niveau poids, assez imposante il faut le reconnaître, assez confortable, même si, vue la taille du boitier, un dos un peu plus ergonomique ou incurvé n’aurait peut-être pas été un luxe. Mais rien de gênant.

On a connu plus fin et plus discret. Mais elle est tellement belle qu’on lui pardonne !

J’étais sceptique à l’idée d’avoir un bracelet en résine sur une montre luxe (modèle GST-B100-1AER), mais finalement le contraste entre les finitions en métal brossé et le noir très mat du bracelet est du plus bel effet, et lui donne un caractère bien trempé, que les autres versions n’ont pas autant je trouve.

LA GENÈSE DU BLUETOOTH

Derrière la GST-B100-1AER, nous avons la volonté du fabricant japonnais Casio de “connecter” ses montres de la gamme G-Shock, pour les rendre universelles. Et oui, car historiquement, les modèles haut de gamme de la marque se mettaient à jour automatiquement que par les horloges atomiques, au nombre de 5, mais réparties en 6 émetteurs : en Allemagne (à Mainflingen, près de Francfort), en Grande-Bretagne (à Anthorn), aux Etats-Unis (à Fort Collins), au Japon (sur les monts Otakadoya au nord-est et Hagane au sud-ouest) et en Chine (à Shangqiu). Pratique, à condition de capter le signal (1.500km max de l’horloge) et que votre montre soit compatible sur toutes les fréquences (ces horloges atomiques n’émettent pas sur les mêmes fréquences), ce qui n’était clairement pas la généralité et ce luxe n’était réservé qu’aux modèles les plus hauts de gamme. Sans compter que de nombreuses régions du monde ne sont absolument pas couvertes, et que ce système ne gère absolument pas la question des faisceaux horaires et de l’heure locale. Le choix de s’appuyer sur un smartphone avec une synchronisation Bluetooth (avec réglage automatique de l’heure et du faisceau horaire) était donc une évidence. Grâce à cette avancée, cette montre, reliée à internet via votre smartphone, se remet continuellement à la bonne heure locale, où que vous soyez dans le monde.

On ne se lasse pas de la regarder !

DES FONCTIONS (TROP) BASIQUES

Ne cherchez pas midi à quatorze heures -en plus sur une montre ça n’a aucun sens-, cette Casio ne révolutionne pas par ses fonctions. Et c’est bien là notre principal grief. Oui, on retrouve bien les traditionnels chronomètre, minuterie, alarme, double faisceau horaire, mais… c’est à peu près tout. Et le Bluetooth n’y apporte que peu de choses en plus, comme le montre cette vidéo de présentation, qui mise essentiellement sur la mise à jour/synchronisation automatique de l’heure, et de l’affichage simultané de 2 fuseaux horaires, avec la possibilité de switcher très simplement de l’un à l’autre.

A l’heure des Smartwatch et autres montres connectées à l’image de l’excellente Kronaby A-1000 que nous avons testé dernièrement, Casio fait vraiment figure de (très) mauvais élève. Pas de podomètre, d’analyseur de sommeil, de tracker d’activité, de vibrations, de notifications ou d’autres fonctions connectées, aussi discrètes soient-elles. Pour le prix (299 à 399€) c’est dommage. Pour ne pas dire clairement triste car la demande va clairement vers ces boîtiers traditionnels aux (nombreuses) fonctions connectées, et Casio nous a habitué à toujours faire figure de marque innovante à la pointe des technologies. Notons quand même la fonction “FIND”, qui doit être la seule à réellement tirer partie du Bluetooth, et par la pression d’une touche sur la montre, fait sonner le téléphone pour le retrouver. Ouf ! On apprécie aussi l’éclairage LED de toute beauté, simple, mais qui met en avant les nombreux et magnifiques détails du cadran, tout en reliefs. On aime aussi les aiguilles en “Neobrite”, qui brillent en l’absence de lumière. CA marche plutôt bien !

UNE APPLICATION BELLE… MAIS CREUSE !

Les quelques fonctions supplémentaires sont disponibles en téléchargeant l’application G-SHOCK Connected, disponible ici sur l’Apple Store et ici sur le Play Store (Android 5.0, iOS 9 ou versions ultérieures). Vous ne devriez pas avoir de problème à l’installer et à y connecter votre montre, d’autant que le gros point positif de cette application en plus d’être totalement en français, c’est qu’elle est belle et vraiment bien réalisée. Elle vous guide pas à pas pour les différents réglages de votre montre en reprenant, schémas à l’appuis, l’explication point par point de chacune des fonctionnalités. C’est très clair, et c’est très plaisant à avoir sous la main.

Passé le côté “tutoriel” très pratique, on se rend vite compte que c’est… le désert. On peut y régler le second fuseau horaire, les bips des touches, le temps du minuteur par défaut et l’alarme. Parlons-en justement. 2017, et la Casio GST-B100 ne sait gérer qu’une seule alarme… et ne sait pas différentier la semaine du week-end. Il vous faut donc penser à désactiver systématiquement le réveil à la fin de la semaine. So 1990 Casio…

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES :

  • Bluetooth® V4.1 (Low Energy)
  • Eclairage LED
  • Résistance aux chocs / vibrations
  • Fonctionnement solaire
  • Neobrite : Les aiguilles brillent dans l’obscurité
  • Fonction d’heure universelle
  • Affichage date et jour de la semaine
  • Chronomètre – 24 heures
  • Comptes à rebours – 1/1 sec – 24 heures
  • Alarme quotidienne
  • Verrouillage du bouton de la couronne
  • Technologie Smart Access
  • Fonction “trouve mon téléphone”
  • Calendrier automatique
  • Format de l’heure 12/24 heures
  • Verre minéral
  • Bracelet en résine
  • Classe d’étanchéité (20 bars)
  • Précision
  • Type de batterie CTL920 (+ batterie solaire)
  • Dimensions 58,1 mm x 53,8 mm x 14,1 mm (H x L x P)
  • Poids 120,0 g

ET L’AUTONOMIE DANS TOUT ÇA  ?

Accrochez-vous. De par sa conception traditionnelle, agrémentée de quelques fonctionnalités Bluetooth 4.1 basse consommation, et surtout en s’appuyant sur la technologie parfaitement maîtrisée “TOUGH SOLAR”, qui repose sur le fond sombre de la montre, en réalité de minuscules panneaux solaires capables de convertir non seulement la lumière naturelle du soleil mais également toute source de lumière artificielle en énergie et ainsi charger une batterie rechargeable intégrée avec une capacité suffisante pour faire fonctionner à elle seule la montre. A titre d’information, ma Casio G-Shock modèle MTG910 achetée l’été 2010 dispose encore de 100% de sa pile et 100% de sa batterie rechargeable… au bout de 7 ans d’utilisation presque quotidienne ! On adore !

Site de Casio G-SHOCK
Prix public conseillé : 299 à 399€, en fonction du choix du cadran et du bracelet.
Disponible chez Casio Shop

TEST Casio GST-B100-1AER, la G-Shock se met à l'heure du Bluetooth !
Casio prend enfin le virage du Bluetooth. Mais on ne peut pas dire que ce virage soit très violent. Pour ne pas dire (un peu) marketing. Mais que les fans de G-Shock se rassurent : la marque ne renie pas tout ce qui fait le succès de ces modèles : design, robustesse, longévité, autonomie. Alors oui, elle n'en fait pas des tonnes (trop peu pour certains), mais elle le fait bien. Très bien même. Bref, si vous souhaitiez gâter un fan de G-Shock avec un modèle plus habillé, plus urbain... foncez. Elle est superbe, et très agréable à utiliser au quotidien !
Fabrication/Qualité
Ergonomie/Utilisation
Fonctionnalités
Autonomie
Rapport qualité/prix
Les plus
  • Absolument sublime !
  • Autonomie gargantuesque
  • Résistance et longévité record
Les moins
  • Ne tire presque aucun intérêt du Bluetooth
  • Fonctionnalités (très) limités
  • 0 notification
4.1COUP DE FOUDRE !
Note des lecteurs: (0 Vote)

14 Partages
Partagez7
Enregistrer4
Tweetez3
+1
Partagez