Le pistolet en plastique Liberator intégralement imprimé en 3D avait été dévoilé il y a quelques mois par le collectif Defense Distributed.

Aujourd’hui, l’association américaine revient sur le devant de la scène avec une nouvelle arme imprimée en 3D, sauf que cette fois, elle est en métal inoxydable.

La technologie utilisée pour imprimer les pièces métalliques se nomme DMLS pour Direct Metal Laser Sintering.

Une techno qui consiste à agglomérer du métal à l’aide d’un faisceau laser qui fait fondre de la poudre en fines couches de 20 à 40 microns. Un système d’impression bien plus complexe et onéreux que celui utilisé par les imprimantes 3D grand public mais qui permet de fabriquer des pièces beaucoup plus solides.

pistolet-metal-3D-01

Contrairement aux pistolets et fusils imprimés en pastique, l’arme automatique en métal a put enchaîner une cinquantaine de tirs sans montrer le moindre signe de faiblesse.

Démonstration en vidéo.

3d-printed-metal-gun

DMLS : Direct Metal Laser Sintering

geekologie.com

44 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1