Voici comment nous serons prévenus par la NASA en cas d’impact imminent avec un astéroïde

Dans un communique de presse, cette agence spatiale américaine a expliqué comment elle alerterait les humains en cas de l’imminence d’une collision catastrophique avec un astéroïde.

Il y a 66 millions d’années, un astéroïde d’environ 10 km de large, appelé Chicxulub, s’est écrasé sur Terre et a provoqué la disparition soudaine des dinosaures. Les chercheurs de la Nasa ont affirmé qu’une éventuelle collision de la Terre avec un astéroïde de cette taille pourrait créer « une onde de choc deux millions de fois plus puissante qu’une bombe à hydrogène ». Cela pourrait aplatir les forêts, entraîner des tsunamis et détruire des villes à cause d’une impulsion sismique comparable à un tremblement de terre de magnitude 10.

Longtemps après l’impact, un nuage de poussière, de vapeur et de cendres brûlantes cacherait le soleil, entraînant un froid glacial dans le monde. Avec le travail effectué actuellement par la Nasa en collaboration avec une coalition mondiale d’astronomes, est-il possible de prévenir le public de ces dangers ? Cette équipe de chercheurs et d’astronomes identifie et surveille de près les astéroïdes dangereux dans le système solaire. Elle a déjà élaboré un plan visant à alerter les citoyens en cas d’une collision imminente avec un météore géant. Décryptage.

Avons-nous les moyens de nous défendre face à la menace d'un astéroïde ?
Avons-nous les moyens de nous défendre face à la menace d’un astéroïde ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le repérage et le suivi des astéroïdes dangereux

Le Bureau de coordination de la défense planétaire de la Nasa réalise des travaux de détection, de suivi et d’évaluation des risques associés aux astéroïdes dangereux pour notre système solaire. Il travaille étroitement avec un groupe mondial d’astronomes, nommé « Réseau international d’alerte aux astéroïdes » ou IAWN. Il est à souligner qu’un astéroïde est dit « potentiellement dangereux » lorsque celui-ci mesure plus de 140 m de diamètre et qu’il croise l’orbite de la Terre à une distance minimale de 0,5 unité astronomique (environ 75 millions de kilomètres). Jusqu’à ce jour, 2 300 astéroïdes potentiellement dangereux sont repérés. Environ 153 d’entre eux possèdent un diamètre supérieur à approximativement 965 m (0,6 mile).

Cette taille est largement suffisante pour provoquer une catastrophe apocalyptique. La Nasa et ses partenaires suivent les météorites potentiellement dangereux qui ont été déjà découverts, tout en recherchant de nouveaux astéroïdes de ce genre. Leurs observations sont stockées et compilées dans une base de données au Centre des planètes mineures. En outre, l’IAWN a trouvé plus de 34 000 astéroïdes géocroiseurs, qui évoluent à proximité de notre planète. Ainsi, si la Nasa a suffisamment des données d’observation, elle pourrait prévoir avec précision les orbites de ces météorites au moins un siècle à l’avance, explique Lindley Johnson, chef de ce programme américain.

Combien d'astéroïdes sont répertoriés comme potentiellement menaçants ?
Combien d’astéroïdes sont répertoriés comme potentiellement menaçants ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Alerte et défense contre une météorite apocalyptique

L’IAWN a mis en place des procédures qui permettront d’informer le public en cas de l’imminence d’une collision de la Terre avec un astéroïde apocalyptique. L’équipe qui a détecté la menace devrait d’abord partager ses observations à travers le réseau IAWN pour une vérification et une évaluation du danger. La Nasa enverrait ensuite une alerte lorsque toutes les parties donnent leur accord. Elle a déclaré que, si la météorite se dirige vers les sols américains, l’agence devrait en informer la Maison-Blanche afin que le gouvernement puisse publier une déclaration officielle. Si la menace concerne le monde entier, l’IAWN devrait en alerter le Bureau des affaires spatiales des Nations unies.

Destruction d'un astéroïde par une arme laser.
Destruction d’un astéroïde par une arme laser. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Selon l’IAWN, les astéroïdes potentiellement dangereux sont généralement détectés bien avant qu’ils ne deviennent une menace immédiate pour notre planète. La Nasa devrait être informée au moins cinq à dix ans à l’avance pour pouvoir arrêter la catastrophe liée à l’approche d’une météorite. En 2021, son équipe a déjà effectué une première mission de défense planétaire. Elle est parvenue à dévier un astéroïde en y envoyant un vaisseau spatial sans équipage. D’ailleurs, elle prévoit d’étudier et de tester d’autres techniques de déviation dans les prochaines années. D’après cette agence, si la menace survient dans moins de cinq ans, elle devrait recourir à la destruction de l’astéroïde afin de limiter ou éliminer l’impact. Plus d’informations : Businessinsider.com. Pensez-vous que nous serions prêts si un astéroïde devait être détruit pour éviter une collision avec la Terre ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
businessinside.comsciencealter.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page