Animaux

Une vidéo étonnante dévoile deux abeilles qui dévissent le bouchon d’une bouteille de Fanta

Certains scientifiques ont déjà testé le niveau d’intelligence des abeilles autrefois, avec des résultats controversés. Mais que penser de deux abeilles qui semblent avoir travaillé de concert pour ouvrir une bouteille de Fanta ?

La Nature cessera-t-elle un jour de nous surprendre ? Rien n’est moins sûr. Alors que nous croyions que des animaux communs comme des abeilles ont fini de nous surprendre, une vidéo virale est récemment apparue et nous a démontrée le contraire. En effet, deux abeilles sont parvenues à déboucher toutes seules une bouteille de soda. Comment cela se fait-il ?

Les abeilles ne sont pas que de simples pollinisateurs

D’une manière générale, on sait que les abeilles tiennent un rôle d’importance au niveau de la chaîne alimentaire. Mais outre le fait que les abeilles soient des pollinisateurs, elles sont également pourvues d’autres talents et semblent avoir plus d’intelligence que leur petite taille ne laisse supposer.

Une vidéo initialement parue sur Twitter montre effectivement une paire d’abeilles qui débouche une bouteille de Fanta afin d’atteindre le liquide sucré à l’intérieur. Hormis le fait que la vidéo en elle-même soit amusante, certains se sont posé la question de savoir si d’une part, la vidéo était réelle ? D’autre part, si elle l’est et que les abeilles ont vraiment coopéré pour savoir comment atteindre le soda, ne seraient-elles pas ainsi pourvues d’une intelligence plus grande que ce que nous pensions jusqu’alors ?

À LIRE AUSSI :  Une loi oblige-t-elle vraiment les propriétaires de terres agricoles à planter des fleurs pour les abeilles ?

Un cerveau minuscule mais des performances cognitives importantes

Il faut savoir qu’en 1962, Karl von Frisch – qui remporta 10 ans plus tard le prix Nobel de la recherche sur la communication des abeilles – a affirmé que les bourdons étaient trop petits pour penser. Selon lui, la nature ingénieuse des abeilles ne pourrait résulter que d’un instinct câblé. D’autres chercheurs après lui ont alors entrepris de tester à quel point le cerveau d’une abeille pouvait être intelligent, rapporte Science Alert.

Déjà, on sait que le cerveau d’une abeille est d’environ 0,0002% plus petit que le nôtre. Cependant, la taille ne ferait pas tout. D’un côté, les petits animaux ont beaucoup moins de masse corporelle, ainsi, ils ont naturellement de plus petits cerveaux. D’un autre côté, il se pourrait que la connexion entre les neurones soit beaucoup plus complexe et plus importante pour les performances cognitives.

Et si les abeilles étaient bien plus intelligentes qu’on le croit ?
Des abeilles travaillant en équipe pour relier les deux parties d’un essaim. Crédit photo : Shutterstock / Viesinsh

Les abeilles seraient ingénieuses lorsqu’il y a une récompense à la clé

Des zoologistes ont alors avancé que les abeilles peuvent « accomplir des exploits intellectuels étonnants ». D’ailleurs, dans le cerveau d’une abeille emballée, une seule cellule nerveuse peut entrer en contact avec 100 000 autres cellules !  Ainsi, si l’on se fie à la conviction de von Frisch, les abeilles ont peut-être senti une douce récompense à travers la bouteille de soda et ont aveuglément cherché un moyen d’enlever la résistance qu’elles rencontraient.

À LIRE AUSSI :  Comment utiliser, nettoyer et conserver vos emballages en cire d'abeille ?

En tout cas, selon ViralHog, le concédant de licence vidéo qui a acquis les images, la vidéo a été capturée par un travailleur à Sao Paulo, au Brésil, pendant sa pause déjeuner. « J’ai reçu un soda d’un client mais bientôt les abeilles l’ont volé » déclare-t-il dans la légende de la vidéo. Du coup, la prochaine fois que vous buvez du soda, faîtes attention aux abeilles !

https://twitter.com/scale_banana/status/1397063198034038784?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1397063198034038784%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.neozone.org%2Fblog%2Fwp-admin%2Fpost.php%3Fpost%3D130490action%3Deditrevision%3D130496

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page