Comment fabriquer un chauffage solaire avec des canettes recyclées ?

Le saviez-vous que vous pouvez fabriquer un panneau solaire en canettes recyclées pour chauffer votre maison à moindre coût ? Découvrez les différentes étapes.

Le saviez-vous que vous pouvez fabriquer un chauffage solaire avec des canettes de boisson en aluminium pour chauffer votre logement ? C’est l’ingénieur canadien, Jim Meaney, qui en a eu l’idée, il y a quelques années. Il a utilisé environ 196 canettes pour créer son premier prototype. Fabriquer ce type de système de chauffage vous permettra de réaliser des économies d’énergie, tout en dépensant largement moins par rapport à l’achat d’un panneau solaire classique. Vous êtes adepte de DIY ? Vous pouvez facilement réaliser ce chauffage solaire d’appoint.

Première étape : rassembler tout le matériel nécessaire

Pour fabriquer le panneau solaire passif de Jim Meaney, vous devez avoir le matériel nécessaire, entre autres 196 canettes recyclées, des planches multi-laminées, du silicone, de la laine de roche et deux tubes d’aluminium. Les canettes servent à fabriquer des tuyaux en aluminium afin de récupérer la chaleur émise par le soleil et la transférer dans votre logement. Les planches sont destinées à former le caisson collecteur et la silicone sert à coller bout à bout les canettes. La laine de roche, quant à elle, est utilisée pour isoler le fond du caisson, tandis que les deux tubes en aluminium vont être placés sur les deux extrémités du collecteur. Hormis cela, vous avez aussi besoin d’un cutter, de papier de verre, d’une scie, d’un marteau, de colle et de clous pour bois.

Il faut de nombreuses canettes usagées pour construire un chauffage solaire.
Il faut de nombreuses canettes usagées pour construire un chauffage solaire. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Deuxième étape : fabriquer les conduits et le caisson collecteur

Une fois le matériel et les outils réunis, place à la fabrication des conduits et du caisson collecteur. Tout d’abord, découpez le dessus et le fond de chaque canette à l’aide d’un cutter, afin d’avoir des cylindres. Ensuite, après avoir bien lavé les canettes, vous devez les coller bout à bout avec du silicone à haute température. Plus précisément, vous devez assembler 14 canettes dans le but d’obtenir un tuyau en aluminium. Les 196 canettes vous permettront d’obtenir 14 tubes qui serviront de conduits pour faire passer l’air du chauffage solaire.

À LIRE AUSSI :  Solhyd invente le panneau solaire résidentiel qui extrait l’hydrogène de l’air

Lorsque les 14 tubes sont formés, l’étape suivante consiste à les peindre en noir pour une absorption optimale de la chaleur du soleil. Ensuite, on passe à la fabrication du caisson collecteur en bois. Pour ce faire, il faut découper les planches multilaminées et les assembler avec de la colle et des clous, en prenant en compte la taille des 14 conduits. Une fois le caisson fabriqué et poncé (les bords notamment), vous y placez ces derniers et vous isolez le fond avec de la laine de roche. N’oubliez pas de placer une planche avec 14 ouvertures de la taille des circonférences des conduits, avant de poser les deux tubes d’aluminium sur les deux extrémités du collecteur.

Un chauffage en canette recyclée
Un chauffage en canettes recyclées. Crédit photo : Capture d’écran vidéo YouTube / Maurienne TV

Troisième étape : passer à la finition et à l’installation

La dernière étape consiste à recouvrir le caisson d’une feuille de Lexan qui, notons, possède une haute résistance aux températures, aux chocs et aux intempéries, et qui est difficilement inflammable. Pour l’installation, vous pouvez également fabriquer un socle en bois orienté plein sud afin de recevoir un maximum d’énergie solaire. Ce panneau solaire en canettes peut chauffer une chambre et offrir une température moyenne de 21 °C, vous permettant de réduire votre consommation d’énergie et, par conséquent, vos factures de chauffage. De nombreux amateurs du “Do It Yourself” ont tenté l’expérience, alors pourquoi pas vous ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
mrmondialisation.orgchez-le-pere-michel.blogspot.comyoutube.com

Raharisoa Saholy Tiana

Je m’appelle Tiana et je suis rédactrice web professionnelle. J’ai une affinité particulière pour les sujets d’actualités et sur tout ce qui a trait à l’environnement, à l’innovation et au lifestyle. Depuis plusieurs années, j’ai couvert un large éventail de sujets liés entre autres aux questions environnementales et aux nouvelles technologies. Chez Neozone, j’interviens pour vous faire découvrir ces sujets fascinants, qui peuvent apporter de grands changements dans la société et qui méritent d’être mis en lumière. De nature curieuse et créative, j’ai toujours voulu devenir une journaliste web francophone. Après avoir obtenu mon diplôme de maîtrise en droit privé à l'université d’Antananarivo, j’ai décidé de me former aux métiers de la rédaction. J’ai commencé dans une agence web locale, avant de me lancer dans le « freelancing ». Cela fait plus de 10 ans que j’évolue dans ce secteur, en collaborant notamment avec de nombreuses agences et sites internationaux. Cette citation de Léon Trotsky m’inspire et me motive au quotidien : « La persévérance, c'est ce qui rend l'impossible possible, le possible probable et le probable réalisé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page