Astuces

Comment isoler une maison container ?

L'isolation est une étape clé d'une construction de maison container. Elle doit être optimale et les matériaux choisis avec soin !

Depuis plusieurs années maintenant, les containers maritimes sont utilisés pour construire des maisons. Des millions de containers d’expédition transitent sur les océans du monde et transportent toutes sortes de marchandises. Cependant, ils sont sujets à l’usure au fil du temps. Lorsqu’ils ne peuvent plus répondre à leur fonction d’origine, ils deviennent une matière première disponible et abordable pour constituer l’ossature d’une maison. Le principal problème de ces containers transformés en maison reste l’isolation ! En effet, ces boîtes métalliques ne sont pas isolées d’origine évidemment. C’est donc un élément essentiel qu’il ne faut pas négliger. Alors, comment isoler une maison container ? On vous explique tout !

Pourquoi faut-il tout miser sur l’isolation ?

Construire une maison à base de containers d’expédition se révèle une méthode simple, rapide, écologique et économique. En effet, l’installation de containers ne demande pas de travaux pharaoniques, la pose pouvant s’effectuer par un ancrage sur une dalle de béton par exemple. En revanche, les sols et parois sont tous en métal. Il faudra en conséquence les isoler du sol au plafond pour éviter les déperditions de chaleur en hiver. En été, une bonne isolation évitera de transformer le container en étuve ! Bien que les parois soient totalement étanches, elles ne vous dispensent pas d’isolation. Bien au contraire, les parois en métal ne sont pas prévues pour cela.

L'intérieur de la maison container fabriquée par Bobs'Containers
L’intérieur de la maison container fabriquée par Bobs’Containers . Crédit photo : Bobs’Containers

Quels matériaux privilégier pour isoler une maison container ?

Isoler thermiquement un container d’expédition est donc une étape primordiale pour l’avenir de votre construction. L’isolation devra vous assurer un confort durable, et vous permettre également de limiter votre consommation énergétique. Voici les principaux matériaux isolants utilisés pour une maison container :

  • La laine est un isolant écologique, naturel et entièrement renouvelable. Elle garantit une isolation thermique optimale et permet de retarder la propagation du feu en cas d’incendie.
  • Le liège, un matériau naturel et biodégradable, peut être utilisé pour l’isolation intérieure comme pour une isolation par l’extérieur. Il a par ailleurs la particularité d’être un isolant très fin qui ne vous fera pas perdre trop de surface à l’intérieur du container.
  • Le coton est un isolant naturel. Il provient généralement du recyclage de produits vestimentaires usagés. En revanche, il faudra le traiter à l’acide borique afin de le rendre résistant au feu.
  • La mousse polyuréthane constitue également un choix judicieux. Cette mousse se pulvérise et vient colmater la moindre entrée d’air. De plus, elle permet de former un rempart contre les composés organiques volatils présents dans les peintures d’origine du container.
À LIRE AUSSI :  Une maison container entièrement aménagée et meublée vendue sur Amazon pour 33 000 euros
Un container transformé en abri de jardin
Un container transformé en abri de jardin. Crédit photo : Tiny House Giant Journey (Capture d’écran YouTube)

Quels permis faut-il pour construire une maison container ?

Comme pour toute construction, la loi française oblige les propriétaires à déposer des demandes de travaux ou de permis de construire au service urbanisme de leur commune. Attention, les maisons containers ne sont pas encore très bien perçues par certaines municipalités. En effet, il est fortement recommandé de faire les choses dans les règles au risque de devoir détruire votre maison.

  • Pour un container de moins de 20 m² de surface au sol : vous devez déposer une demande préalable de déclaration de travaux (DP), le délai d’instruction est d’un mois.
  • Pour une maison container de 20 à 150 m² de surface au sol, vous devez déposer une demande de permis de construire (PC), le délai d’instruction est de trois mois.
  • Pour une maison container dont la surface au sol est supérieure à 150 m², il faudra impérativement faire appel à un architecte et déposer une demande de permis de construire (PC).

Source
Pro.maison-travaux.frGreenkub.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Comment rendez vous étanche et isolez-vous le dessous du container une fois posé sur dalle et fondation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page