Société

Que peut-on construire dans son jardin sans autorisation de travaux ou permis de construire ?

Les Plans Locaux d'Urbanisme régissent les constructions des particuliers... Il existe cependant quelques travaux que vous pouvez réaliser sans autorisation, sauf si le PLU vous l'interdit !

Avec les beaux jours qui sont bel et bien revenus, vous avez peut-être envie de creuser une piscine, d’installer un abri de jardin ou de vous offrir une belle clôture… Après tout, c’est votre jardin, vous devriez avoir le droit de faire ce que bon vous semble ! Erreur, certains travaux, même s’ils sont réalisés dans votre propriété privée, sont soumis à une déclaration préalable de travaux voire un permis de construire… Tout dépend de la surface et de la nature de votre projet… Cependant, il existe tout de même quelques travaux que vous pouvez réaliser en toute liberté, sans qu’aucune autorisation ne soit nécessaire. Voici les constructions possibles qui s’offrent à vous en consultant malgré tout le plan local d’urbanisme de votre commune, car certains disposent de règles particulières.

Une véranda, un bureau, un studio de jardin…

Vous pouvez construire vous-même ou faire construire une véranda de moins de 5 m² de surface au sol. Pour un atelier, un bureau annexe, une chambre supplémentaire, la règle est la même ! Sous la barre des 5 m² d’emprise au sol : pas d’autorisation nécessaire. Pour les constructions supérieures à 5 m² et inférieures à 20 m², il faudra faire une demande préalable de travaux ou un permis.

Un abri de jardin…

Vous avez le droit de monter un abri de jardin, en bois, en métal ou plastique sans autorisation à condition que sa surface au sol soit au maximum de 4.99 m& (moins de 5m²) et de moins de 12 mètres de hauteur… Attention cependant, si vous habitez en zone protégée, il faudra quoiqu’il arrive consulter le PLU pour savoir de quoi il retourne.

Attention, la taxe d'aménagement pour les "abris et cabanes de jardin" augmente encore en 2021 !
Crédit photo : Shutterstock / Bianca Grueneberg

Une terrasse…

Pour la terrasse, la surface au sol ne compte pas, elle pourrait dans l’absolu, faire la taille de votre jardin sans que vous n’ayez besoin de vous justifier… En revanche, elle ne devra pas dépasser la hauteur de 60 centimètres… Comme toujours, certains PLU limitent, même pour les terrasses, la surface d’emprise au sol autorisée… Renseignez-vous afin de pouvoir entreprendre la création de votre terrasse, dans la limite de ce qui est autorisé dans votre commune.

À LIRE AUSSI :
Belgique : une première Tiny House accueille un jeune en situation précaire !

Une piscine…

Comme pour les autres constructions, si vous vivez en zone protégée, il faudra vous renseigner en amont au PLU de votre commune… Sinon, vous avez le droit, sans autorisation, de faire construire une piscine de moins de 10 m².

Une piscine construite avec un container
Crédit photo : Pool Container (capture d’écran Facebook)

Un portail, une clôture…

Encore une fois, c’est sur le Plan Local d’Urbanisme, le fameux PLU qu’il faudra vous référer. Certaines mairies n’imposent rien en matière de déclaration pour un portail ou une clôture ou un portail quand d’autres limitent la hauteur par exemple. Attention, si vous habitez dans une zone proche d’un bâtiment historique, c’est une autre histoire… Vous devrez soumettre vos projets de portails aux architectes des bâtiments de France et ils ne sont pas toujours très commodes !

Un mur…

Ah ce PLU, il faudrait presqu’en avoir une copie à domicile, réactualisé à chaque modification par le conseil municipal… Encore une fois, rien n’interdit de construire un mur de moins de 2 mètres de haut à un particulier, sauf si le PLU dit le contraire.

Une éolienne…

Avec les prix de l’énergie qui flambent, vous avez peut-être envie de produire votre énergie avec une éolienne… Si celle-ci ne dépasse pas 12 mètres de haut entre le sol et la nacelle, pas besoin d’autorisation, mais demander l’accord des voisins s’avère plus judicieux.

une éolienne qui tient dans un sac à dos
Crédit photo : Shine

Des panneaux solaires…

Dans le même ordre d’idée, vous pouvez vouloir installer des panneaux solaires sur un abri de jardin par exemple. Là encore, il n’est pas nécessaire d’obtenir une autorisation à condition que les panneaux soient installés à moins de 1.80 mètres de hauteur et que leur puissance maximale soit de 3 kW…. Si vous vivez une zone protégée, c’est toujours la même histoire, il faudra demander une autorisation quoique vous fassiez ! Pour l’installation de panneaux solaires sur le toit d’un bâtiment, il faudra en revanche, toujours demander une autorisation de travaux.

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page