Granulés : faut-il (ou non) commander et stocker à l’avance vos pellets de bois pour l’hiver 2023/2024 ?

Est-ce une bonne idée de stocker vos pellets dès maintenant en prévision de l'hiver prochain (2023/2024) ?

Si vous vous chauffez avec un poêle à pellets, une chose n’a pas pu vous échapper : l’augmentation phénoménale des prix entre septembre 2022 et février 2023. Alors que l’on trouvait le sac de 15 kg à 3,90 €, à l’automne 2021, cette année, le même sac a pu atteindre, au plus fort de la crise, le prix unitaire de 15 € ! Une hausse due à plusieurs facteurs comme la crainte d’une pénurie pour certains, et donc des commandes qui ont explosées plus tôt dans l’année. Les fournisseurs n’étaient visiblement pas préparés et les stocks se sont rapidement vidés. Selon certains experts, les prix flambants seraient également dus à un contexte géopolitique fragile en Europe, avec le conflit armé en Ukraine, ainsi qu’à une inflation grandissante, qui ont conduit les consommateurs à stocker peut-être plus que de raison. Mais alors, qu’en sera-t-il cette année ? Faut-il stocker les pellets et si oui, comment les conserver ? On vous explique tout !

Faut-il, dès maintenant, commander vos pellets de bois ?

La réponse à cette question n’est pas manichéenne et nécessite d’y apporter quelques nuances. Dans l’absolu, l’idée de commander vos pellets de bois peut être une solution. Au printemps, les prix commencent à redescendre et vous permettraient donc d’éviter une nouvelle hausse faramineuse des pellets de bois. Si vous optez pour cette solution, il faudra cependant pouvoir les stocker, bien les conserver et viser au plus juste pour ne pas subir une nouvelle impressionnante augmentation l’hiver prochain. Cependant, stocker de manière presque compulsive des pellets de bois implique aussi de produire une nouvelle rupture, une demande plus forte que l’offre et ainsi de nouvelles augmentations et rupture.

Le poêle à pellet est-il toujours un bon plan pour se chauffer ?
Le poêle à pellet est-il toujours un bon plan pour se chauffer ? Crédit photo : Merieme Bonazzi pour NeozOne

L’idéal serait peut-être de revenir à nos habitudes d’avant crise, et de ce fait, de passer nos commandes « classiques » de pellets de bois dès maintenant et de compléter à l’automne, en cas de stock épuisé. Il est impossible de savoir si l’on doit dès à présent stocker ou non les pellets de bois, tant les facteurs qui influent sur ces petits pellets sont nombreux. Quoi qu’il en soit, acheter ses combustibles, hors période de chauffe, a toujours été la meilleure des options !

Comment évaluer vos besoins en pellets de bois ?

Dans une maison de 100 m², l’estimation de consommation de pellets de bois est de deux tonnes, mais cette quantité doit être ajustée en fonction de certains critères. Un poêle à granulés consomme environ un kilo de pellets par heure, et 1 kW d’électricité par jour. Des chiffres qui ne sont pas figés, puisqu’ils dépendent aussi de vos besoins, et donc de votre consommation. (Source Effy). Pour calculer votre consommation de pellets annuelle, il faut alors considérer la surface à chauffer, les modes de chauffage annexe (chaudière à gaz, électricité), le rendement de votre appareil.

Après avoir fortement augmenté en 2022, le prix des pellets commence à baisser.
Après avoir fortement augmenté en 2022, le prix des pellets commence à baisser. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

La consommation dépendra aussi de la température que vous souhaitez maintenir dans votre maison, et de la région géographique. À l’évidence, un poêle à pellets réglé à 22° C dans le Jura, consommera beaucoup plus que le même poêle à la même température, dans les Alpes-Maritimes. Le dernier critère, et peut-être l’un des plus importants à considérer, sera l’isolation de votre maison. Un logement mal isolé représente 30 % de déperdition de chaleur, et en conséquence, une augmentation de consommation considérable !

Comment stocker vos pellets de bois en toute sécurité ?

Si vous optez pour le stockage de précaution, il faut absolument conserver vos pellets correctement. Ce serait vraiment dommage de perdre trois ou quatre tonnes de ces précieux petits granulés, à cause d’un mauvais stockage. Nous avons dédié un article complet au bon stockage des pellets, mais pour résumer, sachez que les pellets de bois craignent l’humidité. Il faudra donc veiller à ce qu’aucun sac ne soit percé, et éventuellement le refermer avec de l’adhésif. L’idéal étant de laisser les sacs sur leurs palettes, à l’abri de la chaleur, de la pluie, et donc de l’humidité et de les recouvrir d’une bâche protectrice.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. Attention, un poêle à granulé ne consomme pas 1kW par jour, mais 1kWh par jour. Donc ne pas confondre l’unité de puissance avec celle de la quantité d’énergie consommée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page