Astuces

Granulés : comment stocker les pellets de bois pour les conserver dans les meilleures conditions possibles ?

Les pellets sont une denrée rare en ce moment, et il vaut mieux savoir comment les conserver pour éviter de les perdre et conserver leurs qualités !

Si vous avez été prévoyant ou visionnaire, vous avez peut-être un stock de pellets de bois suffisant pour passer l’hiver. Au vu du prix et de la rareté de ces petits granulés de bois, il ne va pas falloir risquer de les perdre. Le stockage des pellets, comme celui du bois, est une étape importante à connaître. Des pellets de bois mal stockés peuvent rapidement se détériorer, prendre l’humidité et donc altérer le rendement de votre poêle, l’encrasser et surtout vous faire perdre une partie, ou tout votre stock. Au prix actuel de la tonne, ce serait quand même vraiment dommage non ? On vous explique comment stocker vos pellets à l’extérieur mais également à l’intérieur.

Quelles sont les précautions à prendre pour stocker son pellet ?

Afin de conserver toute l’efficacité de vos pellets, il faut impérativement les stocker à l’abri de la poussière et de l’humidité. Des pellets poussiéreux encrasseront votre poêle avec pour incidence d’en altérer son fonctionnement. Quant à l’humidité, il faut savoir qu’un pellet doit contenir au maximum 6% d’humidité; si vous augmentez ce taux par un mauvais stockage, alors le rendement sera diminué. Les pellets pourront même devenir inutilisables s’ils sont trop humides. Il faut aussi les conserver loin d’une source de chaleur, mais pas dans une pièce trop froide non plus car les écarts de température ne sont pas bons pour vos réserves.

Les précautions à prendre pour conserver correctement le pellets
Les précautions à prendre pour conserver correctement le pellet. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Le stockage à l’extérieur

Dans un premier temps, si vous faites livrer vos pellets au moyen d’un tuyau souffleur, il faut qu’il soit à moins de 30 mètres du positionnement du camion de livraison. Si vous achetez les pellets par palette, donc conditionnés en sacs, mieux vaut les conserver dans leurs emballages d’origine, mais il faut prévoir suffisamment de place pour entreposer les palettes. Vous devrez enfin prévoir un charriot à pellets ainsi qu’une pelle afin de pouvoir vous-même les acheminer de leur lieu de stockage à votre poêle. Un seau en métal pourra cependant faire l’affaire si le lieu de stockage n’est pas trop éloigné. Si vous stockez de grandes quantités de pellets, vous pourrez opter pour un silo de stockage qui permet de conserver, dans de bonnes conditions, entre 1 et 6 tonnes de granulés. Mais il faudra faire appel à un camion souffleur pour les livraisons annuelles !

Et le stockage à l’intérieur ?

Si vous ne souhaitez pas faire des allers-retours entre votre lieu de stockage et le lieu de brûlage, vous pouvez opter pour un silo à granulés, qui vous permet de verser quelques sacs en avance, et d’avoir un stock toujours disponible auprès de votre chaudière. Souvent très design et décoratifs, il faut juste prévoir un peu de place dans le salon ! Les réservoirs à granulés permettent de stocker environ 60 kilos de pellets, et ils disposent d’un récupérateur de poussière qui assure la qualité du pellet avant brûlage… Ces réservoirs doivent être espacés d’au moins un mètre de votre chaudière.

Comment choisir ses granulés (pellets) ?
Comment choisir ses granulés (pellets) ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Les différents types de silos de stockage…

On trouve plusieurs types de silos de stockage, tout dépendra de la place dont vous disposez et de votre budget:

  • Les silos maçonnés sont une solution lorsque vous possédez une pièce consacrée au stockage, mais ils doivent être construits dans une pièce sans eau, et sans passage de circuits électriques.
  • Les silos en textiles sont les plus faciles à monter et souvent les moins onéreux, et prennent aussi moins de place; ils peuvent donc être conservés dans un garage, une buanderie, ou un appentis par exemple.
  • Les silos enterrés sont également une solution, mais ils coûtent assez cher à mettre en place puisqu’il faut construire une cuve enterrée en plastique ou polyester pour conserver les pellets.
  • Pour l’intérieur, vous trouverez facilement des silos à monter sur pieds, en acier inoxydable, plastique ou acier galvanisé qui sont la solution la plus simple si l’on n’est pas très bricoleur, ou que le budget ne suit pas.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Pellet-premium.be

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page