Auto / Moto

Bordeaux : des “voitures radars” pour verbaliser les défauts de stationnements

Pour faire face aux stationnements gênants, aux voitures ventouses et aux non-paiements des tickets de stationnement, la ville de Bordeaux fera appel à des voitures radars dès l'année prochaine.

A partir du 1er janvier 2022, les habitants de la ville de Bordeaux vont voir arriver un nouveau type de contrôle. Et vont donc devoir apprendre à se discipliner en ce qui concerne le stationnement. A Bordeaux, le problème des « voitures ventouses » est récurrent; celles-ci monopolisent des places de stationnement dans l’hyper centre de Bordeaux. Cela entraine des difficultés pour les habitants et un manque à gagner pour la trésorerie de la ville.

Comme dans de nombreuses villes de France, le stationnement y est payant, mais ce n’est pas toujours respecté. Dès le 1er janvier, un nouveau dispositif de voitures radars entrera en piste. On vous explique tout.

Les nouveaux contrôles de stationnement

Bordeaux possède déjà une flotte de voitures privées qui contrôlent les vitesses des usagers. Désormais, de nouveaux modèles débarquent dans la cité girondine et vont flasher la totalité des voitures stationnées.

Elles feront l’objet d’un débat lors du prochain conseil municipal mais plus pour la forme que pour le fond, puisque le partenariat avec le prestataire Moovia (Transdev) est déjà acté. Ces voitures radars d’un nouveau genre remplaceront donc les agents de terrain qui œuvreront jusqu’au 31 décembre 2021.

Avertisseurs, brouilleurs ou détecteurs de radars : que dit la loi ?

Comment ça marche ?

Concrètement, les voitures vont sillonner la ville et enregistrer les plaques d’immatriculation de tous les véhicules en stationnement. Pour les reconnaître, ce ne sera pas bien difficile, elles seront affublées d’une caméra sur le toit.

Une fois les données enregistrées, il sera ainsi très simple de connaître les véhicules en infraction: celles qui n’auront pas leur ticket de stationnement renouvelé dans le temps imparti, et celles qui stationnent à demeure. Les contrevenants ne seront pas informés directement de l’infraction, mais recevront l’amende à l’adresse de la carte grise.

La municipalité de Bordeaux affirme que cette mesure est également prise pour faciliter le travail des agents, et leur éviter le travail dans les rues, par temps froid ou par canicule. Mais également pour leur éviter les agressions, qui s’élève à 80 tous les ans environ. Pour Patrick Papadato, conseiller municipal de Bordeaux, délégué pour la voirie, la mobilité, l’accessibilité et le stationnement, ce n’est pas une question d’argent. Il précise que les recettes iront à la Métropole et non à la ville elle-même. Ce qu’il souhaite surtout, c’est éviter les stationnements abusifs et que les 27 500 places de stationnement bordelais soient mieux utilisées.

Motards : de nouveaux radars anti-bruit pour tenter d'en finir avec les rodéos urbains !

Voitures ventouses,que dit la loi ?

Une voiture ventouse est un véhicule qui ne roule pas, et reste stationner plus de 7 jours consécutifs au même endroit. Au regard de la loi, le stationnement d’une voiture ventouse est considéré comme un stationnement abusif. De ce fait, il est puni par une amende forfaitaire de 35€ (majorée à 75€ en cas de non-paiement). Les agents verbalisateurs peuvent également demander la mise en fourrière. Cette amende n’entraîne pas de perte de points sur un permis de conduire. Mais attention, même stationnée, une voiture doit être assurée.

Et souvent, ce n’est pas le cas pour ces voitures à l’abandon, et là cela peut coûter beaucoup plus cher (135€). En revanche, si vous déplacez votre véhicule chaque semaine, même en la poussant, vous ne risquez plus de contravention. Attention aussi, si vous apercevez des traces de bombes de peinture sur vos roues, dépassant sur la route, le temps de stationnement est compté, il faut agir vite. On vous aura prévenu.

Source
FranceBleu.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page