Dès ce mois d’août le transport ferroviaire anglais passe au solaire. En gare d’Adelshort, 135 panneaux installés au sol vont alimenter les trains…

Vous ne le savez peut-être pas, mais Theresa May, premier ministre sortant britannique a déposé un projet de loi engageant le Royaume-Uni à un taux zéro d’émission de gaz à effet de serre d’ici 2050. C’est en s’inscrivant dans ce vaste programme écologique, que la compagnie ferroviaire South Western Railway déploiera en gare d’Aldershot, un projet d’alimentation des trains par panneaux solaires.

Le projet monté par Riding Sunbeams sera expérimenté dès ce mois-ci et ses initiateurs espèrent pouvoir en équiper la totalité du réseau ferroviaire anglais d’ici 2050. First Light, c’est son nom devrait permettre non pas d’alimenter les trains mais les voies ferrées, et c’est là que réside l’innovation du système !


A lire également : Pays-Bas : Dans cette gare vous pouvez recharger votre smartphone avec une balançoire !


Selon les informations du site Clubic, les trains solaires existent déjà en Grande Bretagne mais ils fonctionnent via des panneaux installés sur leurs toits. Alors que ce projet de South Western Railway, le réseau fonctionnera grâce à 135 panneaux solaires fixés au sol à proximité de la gare et alimentera directement les voies ferrées électrifiées.

Vidéo : Australie : Premier train solaire au monde – Byron Bay Railroad Company

Ce projet a été totalement financé par Innovate UK et le ministère des transports anglais. Si le test se révèle concluant, la Grande Bretagne pourrait électrifier tout le réseau ferré du pays et ainsi n’émettre aucune émission de gaz à effet de serre d’ici 2050.

En France, ce n’est probablement pas demain que nous aurons des trains solaires, à moins que l’ouverture à la concurrence de la SNCF dès cette fin d’année pour le Transport Express Régional permette également de réfléchir sur ce genre d’équipements. Les gouvernements européens mettent en place des initiatives pour réduire leurs émissions de gaz néfastes à l’environnement. La prise de conscience est peut-être un peu tardive mais elle existe ! Enfin !

Photo de couverture de Willy Barton / Shutterstock