Auto / Moto

Patience, les voitures électriques coûteront bientôt moins chères que les thermiques !

Avec les préoccupations écologiques, de plus en plus de constructeurs automobiles, de concessionnaires et de consommateurs peuvent utiliser l'électriques. Pourtant, pour ces derniers, certains facteurs constituent des obstacles pour franchir le pas du thermique vers l’électrique, dont le coût !

L’industrie du transport électrique ne cesse de croître et de prendre de l’ampleur. En témoigne notamment ce rapport qui dit que la majorité des propriétaires de voitures électriques ne veulent pas revenir au moteur à combustion ou encore cette estimation qui dit que le nombre de véhicules électriques devrait tripler d’ici 2024 avec la baisse du coût des batteries.

Justement, en parlant d’estimation, le prestataire de recherche stratégique BloombergNEF vient de réaliser une étude pour l’ONG Transport & Environnement qui a conclu que le prix des véhicules électriques devrait tomber en dessous des véhicules thermiques dès 2025.

La parité des prix devrait intervenir entre 2025 et 2027

L’étude de BloombergNEF, rapportée par Le Figaro le lundi 10 mai 2021, couvre le prix de quatre catégories de véhicules. Apparemment, les utilitaires légers électriques, comme Kangoo, devraient être équivalent à un modèle à essence dès 2025. Il faudra attendre en 2026 pour atteindre une parité des prix pour les SUV et les berlines. Quant aux citadines, elles n’atteindront la parité des prix qu’en 2027. Toutefois, l’étude souligne également que la baisse des prix des voitures électriques sera tel qu’avant 2030, les consommateurs pourront s’offrir une voiture écologique à un prix inférieur qu’une voiture thermique et ce, sans même tenir compte des aides gouvernementales.

Le prix de la future voiture électrique Xiaomi est plutôt... surprenant !

Les auteurs de l’étude expliquent que cet inversement des prix résultera de quatre facteurs : le choix de la plateforme industrielle des constructeurs, le prix de la batterie ainsi que l’autonomie et l’efficacité du véhicule.

Concrètement, il a été remarqué que le prix des packs de batteries a reculé de 89% entre 2010 et 2020. Ces packs de batterie sont ce qui donnent aux véhicules leur capacité d’autonomie en énergie électrique. Toutefois, les enquêteurs prédisent que leur prix continuera de baisser dans les années à venir même si certains de leurs composants devenaient plus chers. Le rapport de BloombergNEF établit ainsi que les prix moyens mondiaux de ces batteries, actuellement de 137 dollars/kWh devraient baisser à 100 dollars/kWh en 2024 et 58 dollars/kWh en 2030.

Patientez encore un peu, les voitures électriques coûteront bientôt moins chères que les thermiques !
Le prix moyen de la batterie au lithium-ion a baissé de 13% en 2020 pour atteindre 137 $ (112.9€) / kWh. Crédit infographie : Bloomberg

Cette baisse de prix des voitures électriques jouerait énormément sur nos objectifs climatiques

Outre le prix des batteries, l’autre levier majeur qui devrait encourager cette baisse de prix est la production industrielle. Comme nous l’explique l’économiste Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem, « l’industrie automobile est une industrie de volume, c’est-à-dire qu’il faut fabriquer et vendre beaucoup de voitures pour pouvoir amortir les coûts et on peut penser qu’effectivement avec la montée en puissance des ventes de voitures électriques, les coûts de production vont baisser ».

Voitures électriques : quelles sont les pannes les plus fréquentes ?

En tout cas, beaucoup misent sur l’effectivité de ce rapport de BloombergNEF pour aider à résoudre les problèmes climatiques. Diane Strauss, directrice France de Transport et Environnement, estime effectivement que le marché automobile se dirige naturellement vers une fin de vente des voitures thermiques en 2040 avec la baisse des prix des voitures électriques. Toutefois, elle ajoute qu’il est nécessaire que la dernière voiture thermique soit vendue en 2035 pour atteindre nos objectifs climatiques.

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Un commentaire

  1. Quelqu’un de sensé pourrait il poser la question suivante :
    ✓Quel est le bilan carbone pour produire une voiture électrique par rapport à une voiture thermique ?
    ✓Quel est le bilan carbone pour détruire/recycler une voiture électrique par rapport à une voiture thermique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page