Auto / Moto

Une Tesla Model 3 pulvérise un faux piéton lors d’un test en chine (vidéo)

Une vidéo qui montre une Tesla Model 3 percuter un mannequin est en train de devenir virale sur la Toile. Elle met en cause l’efficacité du système de freinage automatique des voitures électriques de la firme américaine.

Provenant du réseau social chinois Weibo, la courte séquence a été reprise par un grand nombre d’internautes. Et pour cause, elle montre ce qui semble être une défaillance au niveau de l’automated emergency braking (AEB), c’est-à-dire du système de freinage automatique de la Tesla Model 3

La vidéo nous permet effectivement de voir un faux piéton se faire renverser par le véhicule lors d’un test alors que ce dernier roule à vitesse normale. Le test en question a été effectué en Chine. On ne sait pas qui l’a mené, mais ce qui est sûr ce que la vidéo ne manquera de créer un coup de tonnerre chez Tesla.

À LIRE AUSSI :  Tesla Model Y, le yacht de luxe version Tesla

L’AEB de Tesla moins sûr qu’on nous ne le pense ?

Pour l’instant, le fabricant de voitures électriques ne s’est pas encore exprimé sur le sujet. Mais la plupart des internautes savent qu’Elon Musk a toujours vanté l’efficacité du système de freinage d’urgence automatique et de l’Autopilot de ses véhicules. Il y a quelques mois, une vidéo montrant une Tesla éviter de justesse un sanglier grâce au pilote automatique faisait même le tour du web.

Evidemment, cette nouvelle séquence qui nous provient de Chine nous amène à nous poser de sérieuses questions sur l’efficacité de l’AEB de Tesla. D’autant que ce n’est pas la première fois qu’on découvre une Tesla Model 3 faire des dégâts pareils. En 2019, l’Association américaine des automobilistes (AAA) avait effectué des essais semblables pour évaluer la fiabilité du freinage automatique d’urgence. Des tests qui ont malheureusement débouché sur des résultats moins convaincants. Les mannequins utilisés n’en étaient pas sortis indemnes.

Bientôt un nouveau logiciel

Espérons en tout cas que Tesla trouvera bientôt des solutions pour résoudre ce manque de sûreté. A ce sujet, sachez qu’Elon Musk a annoncé le mois dernier l’arrivée en novembre prochain d’une nouvelle version de la plateforme logicielle des voitures Tesla. Celle-ci permettra enfin d’activer le mode « auto-conduite intégrale ». Naturellement, elle devrait offrir une meilleure précision pour l’AEB. « Nous avons dû tout réécrire. Cela nous a pris pas mal de temps », a assuré Musk en faisant référence à la MAJ. « Je parle de 4D dans le sens où c’est trois dimensions plus le temps. Il nous a juste fallu un certain temps pour tout réécrire. C’est incroyable. Oui. Ça va clairement marcher », a-t-il ajouté.

Photo de couverture DMITRY TILT / Shutterstock

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page