Auto / Moto

Toyota : une voiture électrique d’une autonomie de 500 km qui se recharge en 10 minutes pour 2021 ?

Toyota préparerait un véhicule électrique équipé d’une batterie à semi-conducteurs. Un design qui permettrait d’avoir 500 km d’autonomie avec une charge de 10 minutes !

Contrairement aux batteries Li-Ion et Li-Po qui utilisent des électrolytes en gel liquide ou polymère, les batteries à semi-conducteurs comportent des électrodes solides ainsi qu’un électrolyte solide également. Plus petites, plus légères et offrant surtout une densité d’énergie élevée, elles sont considérées comme l’avenir des appareils portables et des véhicules électriques.

Selon les informations du site Electrek.co, Toyota a commencé à travailler sur cette technologie en 2017 et s’est fixé pour objectif une commercialisation à partir du début des années 2020. Les choses commencent maintenant à se préciser puisque selon un nouveau rapport, la firme japonaise pourrait dévoiler une voiture dotée d’une batterie à semi-conducteurs l’année prochaine.

Une batterie à semi-conducteurs dès 2021 ?

Selon la même source, le rapport émane de Nikkei Asia, un magazine d’information axé sur le continent asiatique. Si l’on en croit ce média japonais, Toyota ambitionne d’être le premier fabricant à commercialiser un véhicule électrique équipé d’une batterie à semi-conducteurs. Alors que la plupart des entreprises, à l’instar de QuantumScape, visent un lancement de leurs premières batteries à semi-conducteurs à grande échelle que dernièrement, Toyota pourrait donc avoir une très grande avance en ayant cette intention de lancer une voiture électrique équipée d’un tel accumulateur dès l’année prochaine.

Une information à prendre avec des pincettes

Le rapport de Nikkei révèle que ce premier véhicule à batterie à semi-conducteurs de Toyota sera en mesure d’offrir 500 km d’autonomie, et ce, avec 10 minutes de charge. Une prouesse par rapport aux capacités des voitures actuelles qui peinent à dépasser une autonomie pareille même avec plusieurs heures de charge. Malheureusement, aucune information supplémentaire n’est disponible. On ignore en conséquence le nombre de cycles que la batterie est censée supporter. On ne sait pas non plus si celle-ci sera largement sensible aux variations de température comme les batteries Li-Ion actuelles.

À LIRE AUSSI :  La voiture électrique Lightyear 0 pourrait rouler 50 kilomètres par jour sans jamais être rechargée sur une prise

Un pas vers le futur

Rappelons que la Chine est le seul marché où on trouve actuellement le seul véhicule 100 % électrique de Toyota. Cette situation devrait bientôt changer puisque la firme a dévoilé plus tôt cette année un SUV entièrement électrique qui devrait bientôt être disponible sur le marché international. En attendant, le géant japonais travaille donc sur ce premier modèle fonctionnant avec de la batterie à semi-conducteurs. On ignore toutefois si l’engin sera lancé en 2021 ou si Toyota prévoit uniquement de dévoiler un concept. Quoi qu’il en soit, vu les avantages procurés par les batteries à semi-conducteurs, un engouement spectaculaire est déjà prévisible…

https://youtu.be/eau-RyDdtN0

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page