En Chine,  près de l’embouchure de la rivière Yangtze, on ne dénombre pas moins de 400 petites îles. Ensemble, elles forment l’archipel Shengsi, l’un des plus grands archipels de la Chine populaire. Elles sont réputées car par le passé, elle ont accueilli de nombreux villages de pêcheurs.

De nos jours, et avec le développement des secteurs secondaire et tertiaire, l’économie de Zhoushan s’est fortement diversifiée. Entre le transport maritime et touristique, la construction et la réparation navale, les activités locales se sont développées et ont pris le pas sur celui de la pêche.

En conséquence, de nombreux villages ont été abandonnés et complètement désertés. Toutefois, on retrouve encore quelques habitations très bien conservées comme sur l’ile de Gouqi. Avec les années, une transformation impressionnante c’est opérée, dévoilant un paysage post-apocalyptique ou la nature semble avoir totalement repris ses droits.

village-pecheur-abandonne-chine-005

La végétation dense et luxuriante recouvre l’intégralité des battisses, ce qui a attiré l’ attention de Jane Qing, un photographe basé à Shanghai dont voici quelques une de ses plus belles photographies.

village-pecheur-abandonne-chine-009 village-pecheur-abandonne-chine-008 village-pecheur-abandonne-chine-007 village-pecheur-abandonne-chine-004 village-pecheur-abandonne-chine-003 village-pecheur-abandonne-chine-002

   
32 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1