DIY

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

Quatre jours, c’est le temps qu’il aura fallu à un certain Laporkenstein pour se forger sa propre alliance avec un morceau du météorite Gibeon. La plus grosse météorite de fer (26 tonnes) tombée sur Terre en Namibie près de la ville Gibeon, d’où son nom.

Cela ressemble à un scénario de science-fiction et pourtant, cette histoire est bien réelle. Le « redditeur » Laporkenstein décrit sur son compte Imgur le processus de fabrication de son anneau. Il explique avoir utilisé les même techniques employées pour la conception des Sabre de Samouraïs.

Voici quelques une des photographies retraçant la fabrication de la bague.

Coupe de la météorite avec une scie à ruban

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

Le morceau à l’état brut

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

Le four utilisé pour porter à incandescence le métal

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

La météorite après avoir été étirée en barre

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

5  tranches de métal mécano-soudées

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

Martelage

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

La barre chauffée est prête pour être enroulée

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

Perte de chaleur après avoir été enroulé autour du mandrin

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

La compression et le serrage de la bague pour l’ajustement

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

 

La dernière étape avant la gravureIl forge son alliance dans un morceau de météorite

 

La bague finale après la gravure et la patine

À LIRE AUSSI :
Tool Ring : une étonnante bague multifonction et multi outils

Il forge son alliance dans un morceau de météorite

Source

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page