DIYimprimante 3D

Imprimante 3D et l’obsolescence allongée

Dagoma nous a prêté une imprimante 3D il y a quelques mois et force est de constater que c’est loin d’être un gadget de geek comme on pouvait le supposer.

Effectivement, nous avons d’abord imprimé une série d’objets cool comme un sabre laser, des dessous de table ou des supports pour téléphones mais son utilisation ne se cantonne pas qu’a la création d’objet.

Grâce à une communauté extrêmement active, il est possible de trouver des milliers de fichiers 3D pour créer des accessoires très utiles comme des range-câbles ou des pièces détachées pour réparer des objets endommagés. C’est ce dernier point que je voulais aborder avec vous aujourd’hui.

En octobre dernier on vous a partagé un bon plan pour le casque G35 de Logitech. Le casque était affiché à 60€ au lieu des 120 habituels, nous en avons donc commandé un.

Malheureusement, il s’avère que ce n’était pas un aussi bon plan qu’on l’espérait car au bout de quelques mois seulement, les pièces qui servaient à maintenir les écouteurs se sont totalement fissurées, le rendant totalement inutilisable. Le problème est récurrent si on en croit les forums de discussions sur le sujet…

À LIRE AUSSI :
Des chercheurs ont fabriqué des cornées artificielles imprimées en 3D pour prévenir la cécité cornéenne

casque-G35-imprimante-3d-002

Heureusement, il est possible de trouver ces pièces sur thingiverse. (Mirror)

G35-part-printable-3D

 casque-G35-imprimante-3d

En rajoutant des écrous en résine le tour est joué.

Idem pour les pieds de claviers de mon clavier Logitech G15. Les plans (mirror) sont également disponibles sur la base de données.

G15-part-printable-3D

clavier-g15-imprimante-3d

Et c’est le cas pour de nombreux d’appareils, le nombre de plans pour fabriquer des pièces détachées est monstrueux.

Pour conclure, même si le prix d’investissement d’une imprimante 3D peut freiner, il faut également prendre en compte le fait qu’elle peut vous faire faire de nombreuses économies en allongeant la durée de vie de certains objets du quotidien.

Et puis, c’est tellement fun de réparer sois même des objets !

Tags

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez me suivre et me contacter sur Twitter, Linkedin et Facebook ou m'écrire directement par mail.

Articles similaires

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer