EnvironnementInnovation

Cime-Tree, la première forêt cinéraire de France pour enterrer les urnes funéraires

La première forêt cinéraire française existe à Arbas (31) ! Créée par la société Cime-Tree, elle permet désormais un retour aux sources après la mort et en toute légalité !

Comme nous vous le disions dans l’article précédent, les urnes funéraires biodégradables peuvent être inhumées dans certains lieux précis. Depuis quelques semaines, une forêt de Haute-Garonne est devenue la première forêt cinéraire en France. Un lieu préservé qui permet désormais un retour aux sources en toute légalité.

Ce concept existe déjà en Allemagne, et c’est lors de l’un de ses voyages qu’Elia Conte Douette a eu l’idée d’implanter les forêts cinéraires en France, et a créé la société CIME-TREE. La forêt en question se situe à Arbas, à une centaine de kilomètres de la ville rose ; Toulouse.


A lire également : Cette urne biodégradable permet de transformer les cendres d’un proche en arbre


L’idée se veut avant tout écologique puisqu’elle permet de préserver une forêt de quelques manœuvres que ce soit (déforestation, cueillette) mais elle est aussi un moyen de créer un espace bucolique où le silence et le recueillement seront de mise. La commune d’Arbas ainsi que l’ONF se sont impliqués également dans ce projet de développement durable. Concrètement, la seule condition sera d’utiliser les urnes biodégradables fournies par Cime-Tree pour avoir le droit de reposer dans la forêt d’Arbas (Tarifs disponibles en ligne)

À LIRE AUSSI :  Certaines forêts d'Afrique stockeraient plus de carbone par hectare que la foret Amazonienne

Cette première forêt cinéraire française invite à vivre le deuil d’un proche différemment, en reposant dans un endroit empreint de sérénité et propice à l’apaisement. Sans clôture ni barrière, seuls des panneaux indique ce lieu de retour aux sources… Tous les emplacements se situent d’ailleurs au pied des arbres, comme un symbole d’une autre vie.

Finalement, nos ancêtres utilisaient les forêts pour enterrer leurs défunts, et ce n’est qu’un retour aux sources qu’il est bon de voir se concrétiser dans notre pays… On approuve le retour à la Nature dans ces conditions après la mort ! Et vous ?

A voir également : Cimetière naturel de Souché

Selon les informations du site actu.fr
Photos de couverture de Quick Shot et Fotokon / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page